La mort à Rome - Grand Format

Armand Pierhal

(Traducteur)

,

Maurice Muller-Strauss

(Traducteur)

,

Johann Chapoutot

(Postfacier)

Note moyenne 
Dans les années 50, un jeune compositeur allemand, Siegfried, est en Italie. Durant les quelques jours qui le séparent de son concert, il découvre... Lire la suite
17,00 €
Actuellement indisponible

Résumé

Dans les années 50, un jeune compositeur allemand, Siegfried, est en Italie. Durant les quelques jours qui le séparent de son concert, il découvre Rome à la splendeur ternie par les traces du conflit. Alors qu'il se pensait libéré des siens, Siegfried aperçoit des membres de sa famille et finit par croiser le plus terrible d'entre eux : son oncle, un ancien haut-dignitaire nazi. La présence de ce persécuteur impénitent qui maudit la démocratie et croit en un IVe Reich, projette sur le présent l'ombre d'un passé qui menace d'engloutir Siegfried.
A sa publication en 1954, ce roman polyphonique au style cinématographique sur le gouffre générationnel entre l'attrait de l'idéologie et le désir d'émancipation, a poussé la société allemande de l'époque à se regarder en face. N'ayant rien perdu de sa force, La mort à Rome brille encore de son éclat noir tant l'oeuvre dissèque la guerre à mener contre soi-même et l'époque pour espérer, un jour, connaître la paix.

Caractéristiques

  • Date de parution
    08/10/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-490501-06-9
  • EAN
    9782490501069
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    248 pages
  • Poids
    0.31 Kg
  • Dimensions
    14,3 cm × 20,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Postface de Johann Chapoutot

À propos de l'auteur

Biographie de Wolfgang Koeppen

Wolfgang Koeppen est un écrivain majeur de la génération d'après-guerre, au même titre que Günter Grass et Ingeborg Bachmann. Il connaît un pic de créativité dans les années 1950 en publiant trois livres considérés comme des chefs-d'oeuvre : Pigeons sur l'herbe, La Serre, La mort à Rome. Le succès ne l'apaise pas et renforce sa crainte d'un lien perdu avec ses contemporains. Après La mort à Rome, il n'écrira plus de roman.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés