La politique du peuple. Racines, permanences et ambiguïtés du populisme (XVIIIème-XXème siècle)

Note moyenne 
Au départ de ce livre, un constat : la condescendance avec laquelle les historiens français, toutes tendances confondues et à l'exception de Michelet,... Lire la suite
18,25 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

Au départ de ce livre, un constat : la condescendance avec laquelle les historiens français, toutes tendances confondues et à l'exception de Michelet, ont dénié au peuple, même durant l'épisode révolutionnaire, la capacité d'exprimer spontanément un véritable projet politique. À l'inverse, Roger Dupuy entend montrer que dès l'Ancien Régime existait une " politique du peuple " juxtaposant conservatisme et égalitarisme, solidarité et clientélisme. Elle déterminait le comportement de 80 % de la population du royaume. C'est pourquoi, paradoxalement, sans-culottes et paysans vendéens traduisent les deux versants contradictoires d'une même politique populaire que l'on voit ressurgir en 1830, en 1848 et avec la Commune de Paris. Quand la République s'impose, après 1880, elle est contestée par le populisme qui, du général Boulanger au Front national, en passant par le 6 février 1934, Vichy et Poujade, prétend mobiliser la rue contre un parlement corrompu et un régime impuissant. En fait, Roger Dupuy estime que la manipulation de certains thèmes de la politique du peuple était chose pratiquée dès l'Ancien Régime. Parallèlement, un populisme de gauche a pu inspirer l'anarcho-syndicalisme, les grèves de juin 1936, le sursaut d'une partie de la Résistance et le gaullisme première manière. S'inscrivant en faux contre les thèses récentes et à la mode du " peuple contre la démocratie ", cet essai soutient, au contraire, qu'il y a eu plus souvent insuffisance démocratique face aux préoccupations des couches populaires, et que la " politique du peuple " n'est ni forcément réactionnaire ni nécessairement " basse politique ".

Sommaire

    • Le peuple sans politique ou l'histoire d'une négation (XVIIIe siècle - vers 1960)
    • L'émergence historiographique de la politique populaire
    • Eléments de la politique du peuple
    • Politique du peuple et Révolution
    • Les survivances de la politique du peuple au XIXe siècle jusqu'à l'affaire Boulanger (1885)
    • Politique du peuple et populisme de Boulanger à aujourd'hui

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/09/2002
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-226-13428-X
  • EAN
    9782226134288
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    251 pages
  • Poids
    0.37 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 22,5 cm × 2,1 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Roger Dupuy

Professeur émérite à l'université de Rennes-II, Roger Dupuy a publié notamment De la Révolution à la chouannerie, Flammarion, Paris 1988, et La Vie quotidienne des chouans, Hachette Littérature, Paris, 1997.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,25 €