La sédentarisation des Kazakhs dans l'URSS de Staline - Collectivisation et changement social (1928-1945)

Note moyenne 
Isabelle Ohayon - La sédentarisation des Kazakhs dans l'URSS de Staline - Collectivisation et changement social (1928-1945).
La sédentarisation des Kazakhs tient une place importante dans l'histoire du stalinisme et de la collectivisation en URSS. A l'instar de la paysannerie... Lire la suite
35,00 €
Actuellement indisponible

Résumé

La sédentarisation des Kazakhs tient une place importante dans l'histoire du stalinisme et de la collectivisation en URSS. A l'instar de la paysannerie ukrainienne, la population nomade du Kazakhstan a subi une famine sans précédent, provoquant la mort d'1,3 million de personnes (un tiers de ses effectifs) et créant les conditions d'une sédentarisation irréversible. Plus qu'une tragédie humaine, l'histoire de cette sédentarisation donne à voir la formidable vocation modernisatrice du projet soviétique, la violence de ses méthodes et ses conséquences décisives sur la transformation d'une société nomade anciennement structurée autour d'institutions claniques.
Fondé sur des archives inédites, cet ouvrage interroge les racines idéologiques de la sédentarisation, les logiques sociales et politiques de sa mise en œuvre et les résistances des nomades à la collectivisation. Il montre aussi comment, après la famine et le rapatriement des Kazakhs massivement exilés, la sédentarisation permet une réorganisation maîtrisée du peuplement du Kazakhstan qui procède des objectifs économiques de l'URSS.
Enfin, il analyse les changements sociaux qui interviennent pour les Kazakhs sédentarisés et la nécessaire adaptation du système soviétique appelé à reconstruire une société et une économie qu'il a lui-même fortement déstabilisées.

Sommaire

  • LA REPRESSION DES ELITES RURALES (" DEBAYISATION ") : UN PREALABLE A LA SEDENTARISATION (1928-1929)
    • L'identité des baj ou la définition des cibles dune épuration politique
    • Agents et procédures de confiscation : l'établissement du système répressif dans l'aoul kazakh
  • COLLECTIVISATION ET SEDENTARISATION, DU PROJET AUX APPLICATIONS DEVASTRATRICES (1929-1931)
    • La sédentarisation comme corollaire de la collectivisation, du principe à l'appareil
    • La déstabilisation de la société rurale
    • La première phase de sédentarisation, une politique de maîtrise des migrations internes
    • Formes et vagues d'opposition, une crise portée aux limites de la guerre civile
  • LES ELEVEURS EPROUVES OU LA SEDENTARISATION PAR DEPIT (1931-1945)
    • Migrer pour survivre, fuir la famine et les épidémies
    • La deuxième phase de sédentarisation, une logique de rapatriement et de réorganisation du peuplement
    • La fin du nomadisme ou la naissance de l'aoul kolkhozien

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/11/2006
  • Editeur
  • ISBN
    2-7068-1896-4
  • EAN
    9782706818967
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    416 pages
  • Poids
    0.685 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,1 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Isabelle Ohayon

Isabelle OHAYON, docteur en histoire, est chercheur au CNRS et travaille sur l'histoire de l'Asie centrale et de l'Union soviétique.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK