La souveraineté monétaire des pays africains - Conférence prononcé à l'invitation de l'Association "Repères", Centre International de Conférence de Bamako (Mali), le 15 août 2009

Note moyenne 
Mamadou Koulibaly - La souveraineté monétaire des pays africains - Conférence prononcé à l'invitation de l'Association "Repères", Centre International de Conférence de Bamako (Mali), le 15 août 2009.
Alors que les constitutions africaines proclament la souveraineté de leurs Etats et de leurs peuples, dans les faits, aucun d'entre eux ne décide de... Lire la suite

Résumé

Alors que les constitutions africaines proclament la souveraineté de leurs Etats et de leurs peuples, dans les faits, aucun d'entre eux ne décide de manière souveraine de sa politique économique. Ils demeurent soumis à la prééminence des contraintes venues de l'extérieur. Or, l'Etat souverain est indépendant par opposition aux colonies ou aux protectorats. Les aberrations du système actuel conduisent à des conséquences déconcertantes économiquement telles que des banques accumulent des surliquidités sur des marchés où les entreprises privées et les particuliers manquent d'accès au crédit et où les Etats trouvent facilement financement.

Sommaire

  • LA SOUVERAINETE MONETAIRE
  • QUI DECIDE DE LA POLITIQUE MONETAIRE ?
  • QUELS AVANTAGES DECOULENT DE CE TRANSFERT DE SOUVERAINETE MONETAIRE ?
  • REDEVENIR DES PEUPLES SOUVERAINS
  • DOCUMENTS ANNEXES

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/10/2009
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-10518-8
  • EAN
    9782296105188
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    71 pages
  • Poids
    0.115 Kg
  • Dimensions
    13,0 cm × 21,0 cm × 0,4 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Mamadou Koulibaly

Le professeur Mamadou Koulibaly, économiste et président de l'Assemblée nationale de la Côte d'Ivoire en appelle à la prise de conscience des élites et des peuples d'Afrique et apporte sans détour une solution à l'équation qui lie souveraineté monétaire e! développement. Aussi, soutient-il que le préalable nécessaire à toute voie de progrès est l'instauration d'un cadre institutionnel nouveau. Le régime parlementaire serait le mieux adapté en Afrique. Il se fonde sur le fait que le régime présidentiel a largement montré ses limites en dérivant trop souvent vers la dictature, la tyrannie et l'autocratie fondées sur le tribalisme, les coups d'Etat et les rébellions.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La souveraineté monétaire des pays africains - Conférence prononcé à l'invitation de l'Association "Repères", Centre International de Conférence de Bamako (Mali), le 15 août 2009 est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK