La théorie kantienne de l'expérience

Note moyenne 
Hermann Cohen - La théorie kantienne de l'expérience.
La Théorie kantienne de l'expérience, publiée pour la première fois en 1871, est le premier livre de Hermann Cohen. L'auteur ne cessera d'approfondir... Lire la suite
64,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

La Théorie kantienne de l'expérience, publiée pour la première fois en 1871, est le premier livre de Hermann Cohen. L'auteur ne cessera d'approfondir ses analyses, puisqu'il fait paraître une troisième édition - celle traduite ici - l'année de sa mort, en 1918. Il s'agit de l'acte de naissance du néokantisme de l'école de Marbourg, fondé par Cohen et auquel appartiennent aussi Ernst Cassirer et Paul Natorp. Ce commentaire de la Critique de la raison pure a profondément bouleversé les études kantiennes à la fin du XIXe siècle. Cohen s'y oppose à la lecture traditionnelle de la Critique, qui réduit l'a priori kantien à l'inné en l'assimilant à des cadres subjectifs au travers desquels le sujet connaissant appréhenderait le monde extérieur. Cohen introduit une exigence philologique qui manquait jusque-là aux interprétations de la Critique, en suivant de près le texte de Kant et en s'attachant à donner un sens à toutes les ambiguïtés du discours kantien (d'où l'attention aux moindres différences dans les formulations entre la première édition de la Critique et la deuxième). L'hypothèse de lecture qu'il propose permet d'instaurer une interprétation radicalement novatrice qui non seulement est confirmée dans sa mise à l'épreuve à l'aune du texte kantien, mais possède une force conceptuelle incontestable, c'est-à-dire un intérêt et une fécondité pour nous permettre de poser, aujourd'hui, le problème de la connaissance. Ce n'est pas seulement la compréhension de Kant qui est en jeu dans ce livre que Cohen n'a cessé de revoir toute sa vie, mais le dépassement de Kant au moyen de la méthode rigoureuse qu'il a su mettre en place - dépassement que, pour sa part, Cohen a effectué en écrivant son propre " système de philosophie ", dans lequel la Logique de la connaissance pure achève ce que la Critique de la raison pure avait initié.

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/04/2001
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-204-06684-2
  • EAN
    9782204066846
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    637 pages
  • Poids
    0.89 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 23,5 cm × 3,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Hermann Cohen

Éric Dufour et Julien Servois, agrégés de philosophie, sont professeurs dans l'enseignement secondaire. Éric Dufour a traduit plusieurs textes des néokantiens (dont le Commentaire de la " Critique de la raison pure " de Cohen, chez le même éditeur) et est l'auteur de deux livres à paraître (Hermann Cohen, aux PUF, et Les Néokantiens, chez Vrin). Julien Servois est un spécialiste de Natorp et travaille actuellement sur l'interprétation néokantienne de Platon.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
64,00 €