La vie la mort - Séminaire (1975-1976) - Grand Format

Pascale-Anne Brault

(Préfacier)

,

Peggy Kamuf

(Préfacier)

Note moyenne 
La vie la mort est l'un des séminaires les plus féconds de Jacques Derrida. En jeu : penser la vie et la mort en vertu d'une logique qui ne poserait... Lire la suite
24,00 €
Expédié sous 6 à 12 jours
Livré chez vous entre le 30 août et le 2 septembre
En magasin

Résumé

La vie la mort est l'un des séminaires les plus féconds de Jacques Derrida. En jeu : penser la vie et la mort en vertu d'une logique qui ne poserait pas la mort comme l'opposé de la vie. La pureté de la vie n'est-elle pas, par essence, contaminée par la possibilité même de la mort puisque seul un vivant peut mourir ? interroge d'emblée le philosophe. En renversant la perspective classique, Derrida entreprend d'enseigner à ses étudiants que c'est la mort, au contraire, qui rend la vie possible.
En quatorze séances érudites et palpitantes délivrées au cours de l'année 1975-1976, Derrida déconstruit l'opposition traditionnelle entre la vie et la mort à travers des lectures multiples et délibérément pluridisciplinaires, élaborant sa pensée aussi bien au contact de la philosophie (Hegel, Nietzsche, Heidegger) et de l'épistémologie des sciences (Georges Canguilhem), que dans la confrontation à la génétique contemporaine (François Jacob) et à la psychanalyse (catégories freudiennes de pulsions de vie et de mort).

Caractéristiques

  • Date de parution
    11/04/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-02-140449-4
  • EAN
    9782021404494
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    363 pages
  • Poids
    0.51 Kg
  • Dimensions
    15,2 cm × 24,0 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

L'édition de ce séminaire inédit a été établie par Pascale-Anne Brault et Peggy Kamuf.

À propos de l'auteur

Biographie de Jacques Derrida

Philosophe et écrivain français né en Algérie en 1930, Jacques Derrida est l'auteur d'une oeuvre monumentale, au centre de laquelle se trouve le concept de " déconstruction " : Derrida réexamine les thèses métaphysiques en supprimant les présupposés de la parole dans la philosophie occidentale. Devenu le philosophe français le plus étudié dans le monde, il meurt à Paris fin 2004. La " Bibliothèque Derrida " a pour vocation d'accueillir tous les inédits de Jacques Derrida, et principalement les textes issus du Séminaire qu'il a tenu à l'Ecole normale supérieure puis à l'Ecole des hautes études entre 1975 et 1998.
Seize volumes à paraître, à raison de deux par an. D'autres inédits viendront enrichir cet ensemble, à l'image de Geschlecht III. Sexe, race, nation, humanité, qui a inauguré la nouvelle collection en octobre 2018.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

24,00 €