Laissez-moi ( Commentaire ) - Grand Format

Note moyenne 
Marcelle Sauvageot - Laissez-moi ( Commentaire ).
Une jeune femme qui se bat contre la maladie, de retour au sanatorium dont elle ne reviendra peut-être pas, ouvre une lettre que vient de lui remettre... Lire la suite
10,15 €
Actuellement indisponible

Résumé

Une jeune femme qui se bat contre la maladie, de retour au sanatorium dont elle ne reviendra peut-être pas, ouvre une lettre que vient de lui remettre son amant. Lettre de rupture, ou plutôt de congé. A quoi elle répond ici au nom de cette Vie qu'elle risque de n'avoir plus longtemps à vivre, mais qu'elle persiste à vouloir exempte de toute tiédeur, de tout compromis. Un cri pur, sur le mode intraitable, et la revendication blessée mais sûre de soi d'un amour de haute exigence qui revendique à la fois le partage total et la lucidité. Le livre de Marcelle Sauvageot (1900-1934), publié peu de mois avant sa mort (d'abord sous le titre de Commentaire), longtemps introuvable malgré quelques brèves reprises en librairie, fut salué en son temps par les plus grands.

Caractéristiques

  • Date de parution
    23/01/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-85940-962-9
  • EAN
    9782859409623
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    126 pages
  • Poids
    0.16 Kg
  • Dimensions
    13,8 cm × 20,5 cm × 0,8 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

"Laissez-moi souffrir, laissez-moi guérir, laissez-moi seule. Ne croyez pas que m'offrir l'amitié pour remplacer l'amour puisse m'être un baume ; c'en sera peut-être un quand je n'aurai plus mal. Mais j'ai mal ; et, quand j'ai mal, je m'éloigne sans retourner la tête. Ne me demandez pas de vous regarder par-dessus l'épaule et ne m'accompagnez pas de loin. Laissez-moi". De retour au sanatorium, une jeune femme trouve la lettre de congé de son amant.
Alors, elle écrit ces pages, qui ne sont pas une réponse destinée à être envoyée, mais bien un "commentaire" sur la genèse et la fin d'un amour. Encensé de toutes parts depuis sa première parution confidentielle en 1933, ce court texte frappe par sa modernité, l'implacable lucidité de l'analyse, la sérénité au sein de l'ironie, de la perte des illusions. Révéré par Crevel, Claudel, Chardonne, Brasillach, Valéry, Clara Malraux entre autres !, Laissez-moi trouvera enfin le succès qu'il méritait à sa réédition chez Phébus en 2004.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés