Le cercle des concepts disparus - Philosophie et science(s) de l'éducation

Note moyenne 
Cet ouvrage propose un filtrage récurrent (au sens de Michel Serres) de l'histoire des concepts philosophiques convoqués par l'éducation. Il propose,... Lire la suite
25,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

Cet ouvrage propose un filtrage récurrent (au sens de Michel Serres) de l'histoire des concepts philosophiques convoqués par l'éducation. Il propose, au départ, deux topiques de la philosophie: la philosophie comme projet de société démocratique (antique puis moderne) visant des finalités politiques et la philosophie comme projet de définition d'un sujet digne, à la poursuite de finalités morales et/ou éthiques.
Ces topiques révèlent toujours des fictions théoriques d'un Universel Abstrait qui nous instruisent peu sur le processus éducatif. Une autre mise en scène est alors proposée qui propose le politique et l'éducation comme " arts vivants ". Mais cette esthétisation trop subjectivocentrée risque de laminer tout projet démocratique de la polis. Le recours à l'histoire de la philosophie et à l'épistémologie permettra alors de démythologiser le concept de sujet et de se résoudre à un projet plus modeste que celui de ses ambitions originaires.
Philosopher équivaudrait à l'art de concevoir. L'avancée de l'histoire des concepts et la déconstruction du concept de sujet interroge les sciences humaines et plus particulièrement les sciences de l'éducation. Quel lieu demeure alors possible pour le philosophe, en sciences de l'éducation? La compréhension du processus de connaissance, seule possibilité de fondement du processus de subjectivation.
Archéologique et critique, la philosophie assume alors essentiellement une tâche de vigilance épistémologique à l'égard des sciences humaines.

Sommaire

  • DES FICTIONS THEORIQUES A UNE ANALYSE PHENOMENOLOGIQUE
    • Topique 1 : Formes démocratiques et éducation
    • Topique 2 : Des mœurs du sujet à sa conscience éthique
    • Vers une description phénoménologique du processus éducatif
  • DE L'ESTHETISATION DU POLITIQUE ET DE L'EDUCATION A SON RENVERSEMENT
    • Le politique et l'éducation comme "arts vivants"
    • Des arts vivants à une autre vision de la Skholê
    • Le sujet en question
  • TOPIQUE 3 : LA PHILOSOPHIE EN SCIENCE(S) DE L'EDUCATION
    • La philosophie en science(s) de l'éducation : un porte-à-faux historique
    • Ancrages scientifiques du processus de cognition
    • Ancrages philosophiques du processus de connaissance

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/10/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-56430-5
  • EAN
    9782296564305
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    255 pages
  • Poids
    0.425 Kg
  • Dimensions
    15,6 cm × 24,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Christiane Peyron-Bonjan

Christiane Peyron-Bonjan est professeur des universités en sciences de l'éducation à l'université de la Méditerranée, directeur de recherches IRSIC et directeur de recherches associé en théorie du droit.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Le cercle des concepts disparus - Philosophie et science(s) de l'éducation est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
25,00 €