Le deuil n'est pas une fin - Réapprendre à vivre...

Note moyenne 
Michel Bourgat - Le deuil n'est pas une fin - Réapprendre à vivre....
Le 9 septembre 1996, mon fils a été poignardé en plein centre ville, à Marseille, à midi, le jour de la rentrée des classes. Il est mort dans une... Lire la suite
18,25 €
Actuellement indisponible

Résumé

Le 9 septembre 1996, mon fils a été poignardé en plein centre ville, à Marseille, à midi, le jour de la rentrée des classes. Il est mort dans une rue qui porte désormais son nom. La plupart des drames nous surprennent dans un état de torpeur psychique et sociale. Nous nous sommes habitués au bonheur, devenu état naturel, état d'équilibre ; presque un dû ! Il y a beaucoup de victimes. Pour certains d'entre nous, c'est l'effondrement des remparts de l'esprit et le tremblement de la terre qui nous porte. La dépression est la suite logique, la déchéance peut suivre, entraînant famille et vie de relation dans une spirale destructrice. Pour quelques-uns, dont j'ai la chance de faire partie, nos défenses naturelles sont restées efficaces. Nous étions prêts à survivre psychologiquement, au-delà de la perte brutale d'un enfant, au-delà d'autres violations de notre intégrité. Il y a des exemples célèbres de résistance au malheur, il faut s'en inspirer. Le combat contre la cause mortelle, identifié comme telle, devient le fil conducteur de la vie à continuer. Le devoir de mémoire reste brandi comme un fanion. L'énergie vitale irrigue alors notre cerveau. Il y a, cependant, des dangers qui nous mettent en péril : la haine, l'exaltation et la vanité d'une certaine victoire sur l'adversité. J'ai eu envie d'étudier les fondations d'une solidité psychologique héritée de mon éducation, les motifs de mes actions et les mécanismes qui ont permis une certaine résilience dont je suis le premier surpris. J'ai eu la chance d'une préparation spirituelle et philosophique inespérée, dont je ne suis pas responsable, mais que j'ai su retailler à ma dimension citoyenne. Il est possible de tirer un enseignement du malheur et une méthode pour continuer à produire de l'harmonie autour de nous. Au nom de celui que l'on aime toujours autant et qui mérite, justement, cet hommage constructif !

Sommaire

    • Rappel des faits
    • Peurs et angoisses d'un médecin de quartier
    • Le choc
    • De la théorie à la pratique
    • Dialogues et combats
    • Le meilleur remède contre l'angoisse : le désir d'harmonie
    • Pardon, vengeance et mépris
    • Politisation : piège ou nécessité ?
    • Les grands thèmes : l'échafaudage de la reconstruction
    • Philosophies et religions : les orthèses de l'âme
    • Les rencontres
    • Les ancrages éternels qui sauvent
    • Le présent et l'avenir : bilan
    • Un bouclier, des armes et une stratégie pour s'en sortir !

Caractéristiques

  • Date de parution
    28/05/2003
  • Editeur
  • ISBN
    2-8289-0732-5
  • EAN
    9782828907327
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    176 pages
  • Poids
    0.265 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 23,5 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Michel Bourgat

Michel Bourgat est médecin généraliste, spécialisé entre autres activités dans la préparation des grands sportifs. Adjoint au maire de Marseille et bien connu des médias français, il œuvre pour la prévention de la délinquance juvénile et a fondé une association de soutien aux familles des victimes. Il a notamment publié Comment des enfants deviennent des assassins, Favre 1999.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK