Le Llano en flammes - Grand Format

Note moyenne 
Juan Rulfo - .
«En écrivant «On nous a donné la terre», «Macario» ou «La nuit où on l'a laissé seul», Rulfo invente un langage qui n'appartient qu'à lui... Lire la suite
18,80 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 12 juillet et le 13 juillet
En magasin

Résumé

«En écrivant «On nous a donné la terre», «Macario» ou «La nuit où on l'a laissé seul», Rulfo invente un langage qui n'appartient qu'à lui seul, comme l'ont fait Giono, Céline ou Faulkner à partir de leur connaissance de la guerre ou du racisme. La langue de Rulfo porte en elle tout son passé, l'histoire de son enfance. Comme l'a dit son ami des débuts, Efrén Hernández, Juan Rulfo est un «escritor nato», un écrivain-né.
Son oralité n'est pas une transcription, elle est un art, qui incube le réel et le réinvente. C'est cette appropriation qui donne à son écriture la force de la vérité. Le Llano en flammes brûle dans la mémoire universelle, chacun de ses récits laisse en nous une marque indélébile, qui dit mieux que tout l'absurdité irréductible de l'histoire humaine, et fait naître la ferveur de l'émotion, notre seul espoir de rédemption.»J M G Le Clézio.

Caractéristiques

  • Date de parution
    27/03/2001
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-07-075354-9
  • EAN
    9782070753543
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    169 pages
  • Poids
    0.235 Kg
  • Dimensions
    13,9 cm × 20,4 cm × 1,4 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Juan Rulfo

Romancier et nouvelliste mexicain né en 1918. Sa famille fut victime de la révolution des «Cristeros» (1926-1928). A partir de 1933, exerce divers métiers, écrit et publie. Plusieurs missions gouvernementales lui permettent ensuite d'approfondir sa connaissance du monde indigène. Meurt à Mexico en 1986. J M G Le Clézio est né à Nice le 13 avril 1940. Il est originaire d'une famille de Bretagne émigrée à l'île Maurice au XVIIe siècle.
Il a poursuivi des études au collège littéraire universitaire de Nice et est docteur ès lettres. Malgré de nombreux voyages, J M G Le Clézio n'a jamais cessé d'écrire depuis l'âge de sept ou huit ans : poèmes, contes, récits, nouvelles, dont aucun n'avait été publié avant «Le Procès-verbal», son premier roman paru en septembre 1963 et qui obtint le prix Renaudot. Influencée par ses origines familiales mêlées, par ses voyages et par son goût marqué pour les cultures amérindiennes, son oeuvre compte une cinquantaine d'ouvrages.
En 1980, il a reçu le grand prix Paul-Morand décerné par l'Académie française pour son roman «Désert». En 2008, l'Académie suédoise a attribué à J M G Le Clézio le prix Nobel de littérature, célébrant «l'écrivain de la rupture, de l'aventure poétique et de l'extase sensuelle, l'explorateur d'une humanité au-delà et en dessous de la civilisation régnante».

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

18,80 €