Note moyenne 
Claudine Bories et Patrice Chagnard - Les Arrivants.
Au sein de la CAFDA (Coordination pour l'Accueil des Familles Demandeuses d'Asile), Caroline et Colette reçoivent toute la journée des familles en détresse... Lire la suite
19,99 €
Actuellement indisponible

Résumé

Au sein de la CAFDA (Coordination pour l'Accueil des Familles Demandeuses d'Asile), Caroline et Colette reçoivent toute la journée des familles en détresse venues d'Erythrée, du Sri Lanka, de Mongolie et d'ailleurs. Leur mission : accompagner ces familles dans leurs démarches de demande d'asile en France. Entre les malentendus, les crises de nerfs ou de larmes, ce face à face tendu, difficile à vivre au quotidien, révèle une réalité complexe quant à nos rapports avec les immigrés...

Sommaire

    • Rencontre avec les Kaneshamoorthy
    • Suite des démarches
    • 4 Deux nouveaux couples d’arrivants
    • La déception des Mulugheta
    • Le récit de Zarha
    • L’histoire des Kaneshamoorthy
    • Reproches
    • Les raisons des Wong
    • Des moyens limites
    • Un heureux évènement
    • Epilogue et générique

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/01/2011
  • Editeur
  • ISBN
    357-3-310-00426-8
  • EAN
    3573310004268
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    1 pages
  • Poids
    0.12 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 19,2 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Patrice CHAGNARD Né à Grenoble dans les Alpes françaises. À 19 ans, il monte à Paris où il obtient sa licence de philosophie. La même année, il réalise son premier court-métrage, le portrait d’un beatnik. En 1969 il devient lui-même hippie et voyage en Orient et en Asie. Cette aventure durera quatre ans. À partir de 77 il se consacre à la réalisation de films documentaires pour la télévision. Proche des théologiens de la libération, il filme les luttes des paysans opprimés, au Brésil : « Quelque chose de l’Arbre, du Fleuve et du Cri du Peuple », en Afrique : « Le lieu du combat », au Bangladesh : « La souffrance des autres ». Entre 1983 et 1991, c’est du côté des sagesses orientales qu’il puise son inspiration, avec « Zen, le souffle nu » et « Swamiji, un voyage intérieur». En 1995 son premier film pour le cinéma, « Le convoi », est un « road movie » où il renoue avec sa passion du voyage. En 1992 il fonde avec d’autres cinéastes documentaristes l’association ADDOC dont il est le premier Président. Sa rencontre avec Claudine Bories en 1995 marque une nouvelle étape dans son travail. Ils collaborent de plus en plus étroitement aux films l’un de l’autre. « Les Arrivants » est leur première co-réalisation pour le cinéma. Claudine BORIES Née à Paris dans une famille ouvrière, Claudine Bories a d’abord été comédienne. Elle joue Brecht, Gatti, O’Casey, Molière, etc, à Paris et en banlieue. En 1978, elle réalise son premier film, « Femmes d’Aubervilliers», suivi de « Juliette du côté des hommes » qui est sélectionné au Festival de Cannes 1981. À partir de cette date, elle quitte le métier de comédienne pour se consacrer à la réalisation. Elle réalise de nombreux films documentaires (« Monsieur contre Madame », « Les femmes des douze frontières », etc.) et un long métrage de fiction « La fille du magicien ». Entre 1992 et 2002 , elle dirige « Périphérie », un centre de création consacré au cinéma documentaire. Elle y crée les « Rencontres du cinéma documentaire ». En 1994 elle est vice-présidente de l’association ADDOC , un lieu important de réflexion des documentaristes français. C’est là qu’elle rencontre Patrice Chagnard. À partir de 1995 ils collaborent aux films l’un de l’autre. « Les Arrivants » est leur première co-réalisation pour le cinéma.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Les Arrivants est également présent dans les rayons