Les Enfants de la violence Tome 1 - Grand Format

Note moyenne 
Doris Lessing - Les Enfants de la violence Tome 1 : .
Les Enfants de la violence, premier volume d'une grande fresque romanesque de Doris Lessing, nous entraîne dans l'univers à la fois violent et feutré... Lire la suite
18,60 €
Actuellement indisponible

Résumé

Les Enfants de la violence, premier volume d'une grande fresque romanesque de Doris Lessing, nous entraîne dans l'univers à la fois violent et feutré de l'Afrique australe, à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Martha, adolescente partagée entre une soif d'absolu et un besoin de conformisme, se fraye un chemin difficile parmi les adultes épris d'ordre et les jeunes révolutionnaires cyniques, dans un monde cos que rien ne semble pouvoir atteindre.
Doris Lessing nous fait découvrir cette montée, lente et semée d'embûches, de la prise de conscience et de l'engagement, parmi les paysages somptueux du veld africain qui, à la saison des pluies, fleurent la terre mouillée, et voient passer, lorsque finit l'été, le vent de poussière sur la sécheresse craquelée des plantations jaunies. Tandis qu'à l'arrière-plan grouille la foule des hommes reniés et démunis, pathétique et menaçante multitude qui commence à grand-peine l'ascenson vers le sentiment de sa dignité.
Ce roman nous offre la vision minutieuse et profonde de l'expérience féminine dans une société qui ne diffère pas fondamentalement de la nôtre, quant à ses structures et sa mentalité, une société cloisonnée où l'on peut sans mal trouver sa place, à condition d'accepter celle qui vous échoit par la naissance. Une société révélatrice, par conséquent, de la condition universelle des femmes... Ainsi, ce livre sous la forme d'un roman de construction classique, nous communique le vertige d'une analyse rigoureuse et implacable dont les ferments poursuivent leur oeuvre longtemps après qu'on a tourné la dernière page.
La lecture des Enfants de la violence s'impose comme un développement des articulations maîtresses du Carnet d'or prix Médicis étranger 1976), et l'on y retrouve la matière dense et fascinante qui caractérise l'oeuvre incomparable de Doris Lessing. " Une oeuvre marquante de notre époque. " Marie-Louise Coudert, L'Humanité-Dimanche. " Une confession haletante. Un document. Un grand livre. " René Tavernier, Le Progrès.
" Un grand roman anglo-saxon, ironique et naturel, qui se cache bien d'être un bilan de société. " Frédéric Klesel, La Cité Bruxelles). " Une oeuvre d'une rare complexité et d'une belle émotion. " Victor Lévy-Beaulieu Le Devoir (Montréal). " Il faut lire Doris Lessing. " Dominique Rolin, Le Point. " Son portrait de femme est l'un des plus vrais que la littérature contemporaine nous ait donnés. " La Quinzaine littéraire.
" Un beau livre. Chaque femme, après avoir lu Doris Lessing, lui est redevable de quelque chose d'essentiel. " Françoise Xénakis, Le Matin. " La même fascination que dans Le Carnet d'or nous emporte. " Annette Lévy Willard, Libération. " Il faut entrer sans tarder dans l'oeuvre de Doris Lessing. Martha, figure centrale de la série romanesque des Enfants de la violence, a beaucoup à nous apprendre sur nous-mêmes.
" Karine Berriot, F Magazine.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/06/1992
  • Editeur
  • ISBN
    2-226-00597-8
  • EAN
    9782226005977
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    640 pages
  • Poids
    0.865 Kg
  • Dimensions
    1,3 cm × 2,0 cm × 0,0 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Les Enfants de la violence Tome 1 est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK