Les illusions de l'autonymie - La parole rapportée de l'Autre dans la littérature - Grand Format

Note moyenne 
Marie-Françoise Marein et Bérengère Moricheau-Airaud - Les illusions de l'autonymie - La parole rapportée de l'Autre dans la littérature.
La désignation de " paroles rapportées " peut masquer, sous le trompe-l'oeil d'une fidélité plus ou moins revendiquée, la réduction inévitable... Lire la suite
32,00 €
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 21 avril et le 24 avril

Résumé

La désignation de " paroles rapportées " peut masquer, sous le trompe-l'oeil d'une fidélité plus ou moins revendiquée, la réduction inévitable qu'opère toute représentation par rapport à la totalité de l'acte d'énonciation représenté. L'autonymie, et par conséquent le discours direct, sont au coeur de cette tension entre fidélité et facticité. Rapporter le discours d'autrui, même au style direct, n'est-ce pas toujours déjà se l'approprier ? Ce livre rassemble les travaux de chercheurs antiquisants, littéraires, linguistes et stylisticiens sur cet aspect de l'hétérogénéité énonciative que sont les illusions attachées à l'autonymie dans la représentation du discours de l'Autre.
Outre les modalités de transcription du discours de l'Autre et leurs effets sémantiques, poétiques et pragmatiques, a été abordée dans cet ouvrage collectif la question des illusions de la fidélité littérale.

Caractéristiques

  • Date de parution
    22/01/2019
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7056-9770-9
  • EAN
    9782705697709
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    390 pages
  • Poids
    0.6 Kg
  • Dimensions
    15,2 cm × 22,9 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

32,00 €