Les poétiques italiennes du "roman"

Note moyenne 
Simon Fórnari et Jean-Baptiste Giraldi Cinzio - Les poétiques italiennes du "roman".
Les poétiques italiennes du poème chevaleresque (appelé, au XVIe siècle, " roman ", et dont les exemples les plus significatifs sont le Roland amoureux... Lire la suite
53,00 €
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 5 mai et le 19 mai

Résumé

Les poétiques italiennes du poème chevaleresque (appelé, au XVIe siècle, " roman ", et dont les exemples les plus significatifs sont le Roland amoureux de Boiardo et le Roland furieux de l'Arioste) n'ont jamais été traduites en français, bien qu'elles aient une réelle importance pour comprendre à fond la réflexion théorique sur le genre narratif, en France, au XVIe et, surtout, dans la première moitié du XVIIe siècle. Les romans héroïques français de l'âge baroque et les observations sur ce type de roman (comme, par exemple, la Préface d'Ibrahim ou l'Illustre Bassa de Georges de Scudéry et le Traité de l'origine des romans de Pierre-Daniel Huet) prennent en effet le contrepied, dans plusieurs domaines, des récits de chevalerie et des observations, élaborées en Italie durant la Renaissance, sur cette dernière modalité narrative. Ces poétiques du " roman " (qui représentent la première réflexion théorique des temps modernes sur le genre narratif) sont l'apanage de trois auteurs : Simon Fornari, Jean-Baptiste Giraldi Cinzio et Jean-Baptiste Pigna. Et malgré la très nette différence d'approche entre ces trois théoriciens (surtout dans leurs façons de juger et d'utiliser la Poétique d'Aristote, qui jouissait à l'époque d'un prestige considérable), leurs ouvrages sont une habile défense d'un sous-genre narratif qui a son origine dans les romans chevaleresques du Moyen Age, dont il démarque les thèmes et la structure. Les romanciers héroïques français, par contre, en polémique avec les récits de chevalerie, s'inspirent surtout (même si non exclusivement) des épopées de type homérique et virgilien et des romans grecs et latins, qui présentent de nombreuses affinités avec ce genre d'épopée. Dans la polémique des théoriciens français du roman héroïque contre les théoriciens italiens du récit de chevalerie on peut donc lire en filigrane une sorte de querelle entre partisans des Anciens et partisans des Modernes dont on a jusqu'à présent dans une certaine mesure sous-estimé la portée.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/01/2005
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7453-1176-X
  • EAN
    9782745311764
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    271 pages
  • Poids
    0.46 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 22,5 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Giorgetto Giorgi enseigne la littérature française à l'Université de Pavie (Italie). Ses travaux portent principalement sur le VIF, le XIXe et le XXe siècle. En ce qui concerne le grand siècle, il s'est surtout occupé du roman et des poétiques du roman à l'époque baroque et à l'époque classique et a publié une édition de La Duchesse d'Estramène de Du Plaisir et (en collaboration avec L. Carcereri) du Don Carlos de Saint-Réal.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

53,00 €