Maigret et les braves gens - Poche

Note moyenne 
Au lieu de grogner en cherchant l’appareil à tâtons dans l’obscurité comme il en avait l’habitude quand le téléphone sonnait au milieu de la... Lire la suite
6,20 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 11 juillet et le 12 juillet
En magasin

Résumé

Au lieu de grogner en cherchant l’appareil à tâtons dans l’obscurité comme il en avait l’habitude quand le téléphone sonnait au milieu de la nuit, Maigret poussa un soupir de soulagement.Déjà il ne se souvenait plus nettement du rêve auquel il était arraché, mais il savait que c’était un rêve désagréable : il tentait d’expliquer à quelqu’un d’important, dont il ne voyait pas le visage et qui était très mécontent de lui, que ce n’était pas sa faute, qu’il fallait montrer de la patience à son égard, quelques jours de patience seulement, parce qu’il avait perdu l’habitude et qu’il se sentait mou, mal dans sa peau. Qu’on lui fasse confiance et ce ne serait pas long. Surtout, qu’on ne le regarde pas d’un air réprobateur ou ironique…

Caractéristiques

  • Date de parution
    27/01/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-253-14249-2
  • EAN
    9782253142492
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    188 pages
  • Poids
    0.125 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 18,0 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Georges Simenon

Biographie de Georges Simenon

Georges Simenon, écrivain belge de langue française, est né à Liège en 1903. Il est l’un des auteurs les plus traduits au monde. À seize ans, il devient journaliste à La Gazette de Liège. Son premier roman, publié sous le pseudonyme de Georges Sim, paraît en 1921 : Au pont des Arches, petite histoire liégeoise. En 1922, il s’installe à Paris et écrit des contes et des romans populaires. Près de deux cents romans, un bon millier de contes et de très nombreux articles sont parus entre 1923 et 1933... En 1929, Simenon rédige son premier Maigret : Pietr le Letton. Lancé par les éditions Fayard en 1931, le personnage du commissaire Maigret rencontre un immense succès. Simenon écrira en tout soixante-quinze romans mettant en scène les aventures de Maigret (ainsi que vingt-huit nouvelles). Dès 1931, Simenon commence à écrire ce qu’il appellera ses « romans durs » : plus de cent dix titres, du Relais d’Alsace (1931) aux Innocents (1972). Parallèlement à cette activité littéraire foisonnante, il voyage beaucoup. À partir de 1972, il cesse d’écrire des romans. Il se consacre alors à ses vingt-deux Dictées, puis rédige ses Mémoires intimes (1981). Simenon s’est éteint à Lausanne en 1989. Il fut le premier romancier contemporain dont l’œuvre fut portée au cinéma dès le début du parlant avec La Nuit du carrefour et Le Chien jaune, parus en 1931 et adaptés l’année suivante. Beaucoup de ses romans ont été portés au grand écran et à la télévision. Les différentes adaptations de Maigret ou, plus récemment, celles de romans durs (La Mort de Belle, avec Bruno Solo) ont conquis des millions de téléspectateurs.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Maigret et les braves gens est également présent dans les rayons

6,20 €