Ovide, le transitoire et l'éphémère - Une exception à l'âge augustéen ? - Grand Format

Note moyenne 
Avec l'avènement du principat d'Auguste, la question du temps, associée à la notion d'ordre et à celle de l'éternité de Rome, devient centrale dans... Lire la suite
23,00 €
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 11 mars et le 17 mars

Résumé

Avec l'avènement du principat d'Auguste, la question du temps, associée à la notion d'ordre et à celle de l'éternité de Rome, devient centrale dans la littérature et l'art contemporains du Prince. Dans ce panorama culturel, Ovide, tout au long de son oeuvre, des Amours aux Tristes, sans parler des Métamorphoses, décline en d'infinies variations la mutabilité des corps, des institutions, des cités et du monde, soulignant l'impossible fixité de toute chose et affichant la primauté du transitoire et de l'éphémère.
Grâce au regard croisé de spécialistes de la poésie ovidienne et d'historiens de l'art romain, est ici explorée la caractéristique la plus originale de la poésie ovidienne, dans son articulation avec la pensée politique, intellectuelle et esthétique de l'âge augustéen. Sont ainsi examinés le conflit des temporalités, opposant la "Rome éternelle" chère au Prince et la mouvante histoire du monde représentée par Ovide, l'histoire des origines répétée en variations dans l'oeuvre du poète, la mise en scène du pouvoir divin et la pensée du transitoire dans le champ des passions.

Caractéristiques

  • Date de parution
    31/10/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    979-10-231-0629-9
  • EAN
    9791023106299
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    360 pages
  • Poids
    0.592 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Helene Casanova-Robin est professeur de littérature latine à Sorbonne Université. Spécialiste de poésie, elle a publié de nombreux travaux sur Ovide, ses mythes et sa poétique, et dirigé plusieurs ouvrages collectifs sur la poésie ovidienne (Lecture des Héroides d'Ovide. 1. Millon. 2007 ; Ovide, figures de l'hybride, Champion, 2009). Professeur émérite d'archéologie et d'histoire de l'art romain à Sorbonne Université, Gilles Sauron s'est intéressé au rôle d'Ovide dans les conflits esthétiques et politiques à l'époque augustéenne, notamment dans son livre L'Histoire végétalisée.
Ornement et politique à Rome (Picard, 2000), mais aussi aux aspects religieux de son oeuvre. Marianne Moser, agrégée de lettres classiques, prépare une thèse de doctorat à Sorbonne Université sur la cosmogonie dans les Métamorphoses d'Ovide.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
23,00 €