Pelleteries, manchons et chapeaux de castor. Les fourrures nord-américaines à Paris, 1500-1632

Note moyenne 
Bernard Allaire - .
Introduites en Europe par les explorateurs, les pêcheurs de morue, les chasseurs de baleines ainsi que par quelques traiteurs audacieux, les fourrures... Lire la suite
21,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 11 octobre et le 14 octobre

Résumé

Introduites en Europe par les explorateurs, les pêcheurs de morue, les chasseurs de baleines ainsi que par quelques traiteurs audacieux, les fourrures d'origine nord-américaine pénètrent graduellement sur le marché français au cours du XVIe siècle. C'est de cette époque méconnue que traite le présent ouvrage et plus précisément des trente dernières années de ce siècle : une période cruciale durant laquelle quelques artisans du vêtement du quartier des Halles, à Paris, décident de remettre à la mode du jour une coutume vestimentaire oubliée depuis le XVe siècle, le chapeau de castor. Le contexte est bien sûr pour quelque chose dans le choix de ces artisans : la déstabilisation des réseaux d'approvisionnement des Flandres ou de la Baltique et la confrontation des pays en Europe s'unissent, à cette époque, pour faire monter le prix des pelleteries européennes et ouvrent, en quelque sorte, une brèche aux fourrures d'origine nord-américaine moins dispendieuses. Cette alchimie complexe qui s'opère à la fin des années 1570 entre marchés émergents, coutumes vestimentaires et fourrures nord-américaines est lourde de conséquences, puisqu'elle encourage de plus en plus de gens à croire en la viabilité d'un projet colonial en Amérique appuyé sur les pêcheries françaises à Terre-Neuve, mais surtout rentabilisé par l'exploitation des fourrures. Le livre présente une vision cohérente de cette période capitale dont l'histoire est longtemps demeurée au stade de la spéculation et qui n'a pas fini de livrer ses secrets et de réserver des surprises.

Sommaire

    • Le commerce des fourrures à Paris au début de l'âge moderne
    • L'émergence de la traite nord-américaine
    • Fourrures et conjoncture au XVIe siècle
    • L'atelier du pelletier
    • Les rouages du négoce des fourrures
    • Les circuits de revente
    • Fourrures et modes vestimentaires

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/09/1999
  • Editeur
  • ISBN
    2-84050-161-9
  • EAN
    9782840501619
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    304 pages
  • Poids
    0.495 Kg
  • Dimensions
    15,2 cm × 22,9 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

Avis audio

Écoutez ce qu'en disent nos libraires !

À propos de l'auteur

Biographie de Bernard Allaire

Né à Québec en 1960, Bernard Maire a obtenu un diplôme d'études approfondies de l'École des hautes études en sciences sociales de Paris et un doctorat en histoire à l'Université Laval avec sa thèse sur le commerce des fourrures en Europe. Après quelques années de recherche pour le bureau parisien des Archives nationales du Canada, il travaille avec le Célat et le groupe de recherche britannique ARTAF sur l'histoire des voyages de Martin Frobisher. Il participe aussi à différents projets à caractère historique et archéologique de concert avec des chercheurs canadiens, américains et européens.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

21,00 €