Pénelope à Ulysse - Et autres lettres d'amour de grandes héroïnes antiques - Poche

Théophile Baudement

(Traducteur)

,

Jean-Pierre Néraudau

(Commentateur (texte))

Note moyenne 
 Ovide - Pénelope à Ulysse - Et autres lettres d'amour de grandes héroïnes antiques.
Pénélope à Ulysse, Briséis à Achille, Phèdre à Hippolyte, Didon à Enée... Dans ce recueil de lettres fictives, dix grandes héroïnes antiques... Lire la suite
2,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 2 juin et le 8 juin
En magasin

Résumé

Pénélope à Ulysse, Briséis à Achille, Phèdre à Hippolyte, Didon à Enée... Dans ce recueil de lettres fictives, dix grandes héroïnes antiques s'adressent, éplorées, à l'homme qu'elles aiment mais qui est absent ou les a délaissées. Attente, désespoir, jalousie : Ovide déplie là, avant son Art d'aimer, le motif de la blessure amoureuse et sonde avec lyrisme les affres de la passion.

Caractéristiques

  • Date de parution
    07/01/2021
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-289318-6
  • EAN
    9782072893186
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Dos carré collé
  • Nb. de pages
    120 pages
  • Poids
    0.086 Kg
  • Dimensions
    10,8 cm × 17,8 cm × 0,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

 Ovide

Biographie de Ovide

Ovide naît en 43 av. J.-C. dans les Abruzzes. En 23 av. J.-C., il occupe la première magistrature réservée aux jeunes gens de son âge et de sa classe. A Rome, Ovide fréquente les poètes Horace, Tibulle et Properce et inaugure sa carrière littéraire en 15 av. J.-C., avec la publication d'un recueil de poèmes, Les Amours, et l'écriture des premières Héroïdes. Fort de son succès, il donne des lectures publiques, dont celle, en 12 av.
J.-C., de Médée, tragédie aujourd'hui perdue. Il publie en 1 av. J.-C. L'Art d'aimer, manuel de séduction considéré comme licencieux. Il propose à la suite un enseignement de l'art contraire, consigné dans Les remèdes à l'amour, qu'il qualifie d'"ouvrage de la raison". Il écrit ensuite les Métamorphoses, poème de douze mille héxamètres qui relatent les transformations des êtres humains en animal, en végétal ou en minéral.
En 8 apr. J.-C., il est frappé d'exil par l'empereur Auguste. Lors de son voyage et l'exil, il rédige les Tristes et les Pontiques, recueils de lettres élégiaques adressées à ses proches, où s'expriment sa nostalgie, sa douleur. Il y achève également les Fastes, et meurt à Tomes en 17.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

2,00 €