Que rendrai-je au Seigneur ? - Aborder la religion par l'éthique

Note moyenne 
Maxime Allard - Que rendrai-je au Seigneur ? - Aborder la religion par l'éthique.
Que pourrait être, désormais, un discours théologique sur la ou " les religion(s) ", sur l'"interreligieux " ? A partir de quel(s) lieu(x) le penser... Lire la suite
48,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
En magasin

Résumé

Que pourrait être, désormais, un discours théologique sur la ou " les religion(s) ", sur l'"interreligieux " ? A partir de quel(s) lieu(x) le penser ? Comment pourrait-il advenir ? La réponse offerte ici passe par un déplacement de la discussion vers l'éthique. Exode donc hors du lieu habituel pour aborder la question. Exode hors de la dogmatique ou de la théologie fondamentale car, là, il y va de connaissance, d'appartenance fidèle, de théologalité. Mais comment déthéologaliser la religion sans la déthéologiser ? Comment la penser autrement que comme une expérience humaine du divin, de l'Absolu ou de l'Ultime réel ? Le déplacement proposé table moins sur les registres cognitifs ou affectifs investis par les recherches sur le phénomène religieux ou l'option herméneutique du pluralisme religieux que sur un registre de l'agir ou d'une posture éthique marquée d'actes et de paroles. Comment faire travailler la notion de religion en théologie autrement qu'à partir de l'identité, de la mémoire et plus à partir de l'estime de soi ? Au moyen d'une lecture du traitement de la vertu de religio et des vices s'y opposant dans la Summa theologice de Thomas d'Aquin (IIa IIae, q. 81-100). A partir de ce travail de lecture, une structure formelle heuristique de la religion est reconstituée dans la différence et les rapports entre religio, superstitio et irreligiositas. Une catégorie lentement élaborée, " instance éthique advenant en posture subjective ", sous-tend cette diffraction heuristique : sur une " scène de la béatitude ", l'advenir de l'instance éthique se joue dans l'inscription désirée, choisie, réitérée et énoncée pour elle-même d'un mouvement en-vers Dieu (ad Deum). Pour produire ce chemin de réflexion, il aura fallu opérer et proposer une inscription contemporaine d'un discours thomasien dans le champ des discussions théologiques actuelles.

Sommaire

    • Ebranlements du " sujet " en modernité, une relecture déconstructionniste
    • Instance éthique advenant en posture subjective
    • Le " religieux de l'interreligieux "
    • Instabilités et crises des discours sur la religion
    • Scène de la Dette
    • La vertu de " relogio " en elle-même
    • Actes de " religio " : de la " devotio " à la louange
    • Vice opposé à la " religio " : " superstitio " et " irreligiositas "
    • Reconstruction d'une structure formelle de la religion.

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/01/2005
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-204-07404-7
  • EAN
    9782204074049
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    610 pages
  • Poids
    0.685 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 3,5 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
48,00 €