Raboliot - Poche

Note moyenne 
On l'appelle Raboliot parce qu'il ressemble à un lapin de rabouillère (nid de garennes). Braconnier passionné, hardi, sûr de lui et de son adresse,... Lire la suite
6,20 €
  • Poche
    • Raboliot
      Paru le : 11/10/1995
      Livré avant Noël - En stock
      8,55 €
  • Ebook
    • Raboliot
      ePub
      Paru le : 01/04/2014
      Téléchargement immédiat
      5,49 €
  • Grand format
    • Raboliot
      Paru le : 01/12/1984
      Actuellement indisponible
      10,80 €
  • Livre audio
  • À paraître
    • Raboliot
      Paru le : 30/10/2019
      Sous réserve de l'éditeur
      9,90 €
Livré avant Noël - En stock en ligne
En magasin

Résumé

On l'appelle Raboliot parce qu'il ressemble à un lapin de rabouillère (nid de garennes). Braconnier passionné, hardi, sûr de lui et de son adresse, rien ne peut l'empêcher d'obéir à ce besoin de chasse nocturne qui l'empoisonne chaque soir. Le gendarme Bourrel, cependant, a failli le prendre sur le fait. Excité par le danger, Raboliot multiplie les imprudences et va jusqu'à narguer ouvertement Bourrel. Dès lors, entre les deux hommes commence une lutte sans merci. Traqué, Raboliot doit fuir, vivant dans les bois comme un loup. Au bout de trois mois, accablé de solitude, torturé par le désir de revoir sa femme et ses enfants, Raboliot revient chez lui ... et c'est le drame. Raboliot est sans doute le plus représentatif des romans que Maurice Genevoix, conteur exceptionnel, consacra à son terroir, la Sologne. Commentaires de Francine Danin

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/12/1989
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-253-00922-9
  • EAN
    9782253009221
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    285 pages
  • Poids
    0.135 Kg
  • Dimensions
    11,1 cm × 16,5 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Maurice Genevoix

Né en 1890, à Decize (Nièvre), Maurice Genevoix a passé son enfance à Châteauneuf-sur-Loire, aux confins de la Sologne. Ses brillantes études qui le conduisent à l'Ecole normale supérieure semblent le destiner à une carrière universitaire, mais la guerre éclate. Mobilisé en 1914, il est grièvement blessé en 1915. Réformé, il entreprend de relater ce qu'il a vu de la guerre dans les quatre volumes de Ceux de 14 : Sous Verdun (1916), Nuits de guerre (1917), La Boue (1921), Les Epargnes (1923). Avec Rémi des Rauches (1922), commence la série des romans qu'il consacre à la campagne, à la forêt et au monde animal dont Raboliot (prix Goncourt en 1925), Rroü (1931), La Dernière Harde (1938), La Forêt perdue (1967) sont les plus représentatifs. La série de ses Bestiaires, en même temps qu'elle révélait un grand écrivain " animalier ", a permis d'apprécier un mémorialiste plus intime, un moraliste " de plein air " dont les réponses s'accordent singulièrement aux interrogations les plus brûlantes de notre temps. Grand voyageur, il rapporte du Canada des livres comme Laframboise et Bellehumeur (1942), Eva Charlebois (1944) du continent africain un roman, Fatou Cissé (1954) et un reportage Afrique blanche Afrique noire (1949). Il est aussi l'auteur de souvenirs, de récits et de contes pour enfants. Voici ses dernières œuvres : Un jour (1976), Lorelei (1978), La Motte rouge (1979), 30 000 Jours (1980). Lauréat du grand Prix national des Lettres, élu à l'Académie française en 1946, Maurice Genevoix en a été le secrétaire perpétuel de 1958 à 1974. Maurice Genevoix est décédé en septembre 1980.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
6,20 €