REPUBLIQUE ET COLONIES. Entre histoire et mémoire, la République française et l'Afrique

Note moyenne 
Bernard Mouralis - .
De 1850 à 1960, le destin de la France et celui de l'Afrique ont été étroitement associés. Quelle a été la nature - notamment institutionnelle... Lire la suite
23,00 €
Expédié sous 6 à 12 jours
Livré chez vous entre le 28 mai et le 2 juin
En magasin

Résumé

De 1850 à 1960, le destin de la France et celui de l'Afrique ont été étroitement associés. Quelle a été la nature - notamment institutionnelle - de cette relation ? Que reste-t-il aujourd'hui dans la conscience des Africains et des Français de ce passé ? Pourquoi celui-ci est-il si largement refoulé ? Ces questions constituent le point de départ du présent ouvrage qui prend comme fil conducteur la place qu'a occupée l'idée républicaine tout au long de cette histoire. Il analyse tout d'abord la contradiction que représentait une conquête coloniale conduite par un régime républicain et qui explique pourquoi le colonisateur n'a pas nécessairement trouvé en Afrique ce qu'il pouvait imaginer au départ de son entreprise : la domination ne conférait pas la puissance. Il montre également la prégnance de l'idée républicaine dans le nationalisme africain, fortement marqué par la tradition schoelchérienne. Au terme de ce parcours qui confronte les points de vue d'écrivains ou d'acteurs politiques (Hampâté Bâ, Brazza, Camus, O. Coulibaly, Delavignette, Lamine Gueye, Doudou Thiam...), peut-être saisira-t-on combien l'Afrique a joué un rôle essentiel dans l'histoire de la France en contribuant de façon décisive et à son salut, au lendemain de la défaite de 1940, et au progrès du régime républicain. République et Colonies introduit ainsi à une histoire africaine de la France.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Bernard Mouralis

Bernard Mouralis est professeur à l'Université de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) où il dirige l'UFR de Lettres et Sciences humaines. Il a enseigné dans plusieurs universités d'Afrique noire ainsi qu'à l'Université de Lille III. Spécialisé dans l'étude de la littérature négro-africaine et des relations culturelles entre Europe et Afrique, il a publié dans ces domaines notamment : Individu et collectivité dans le roman négro-africain (1969), Les Contre-littératures (1975), L'œuvre de Mongo Beti (1981), Littérature et Développement (1984), V.Y. Mudimbe ou le Discours, l'Ecart et l'Ecriture (1988), L'Europe, l'Afrique et la folie (1993) ainsi que de nombreux articles.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

23,00 €