Retour à l'intime - Au sortir de la guerre

Note moyenne 
Des dizaines de millions de combattants ont été tués ou blessés dans les combats du vingtième siècle. Les victimes civiles, encore plus nombreuses,... Lire la suite
29,00 €
Actuellement indisponible

Résumé

Des dizaines de millions de combattants ont été tués ou blessés dans les combats du vingtième siècle. Les victimes civiles, encore plus nombreuses, ont payé le prix fort de la totalisation des conflits. Fragilisés par la perte d'un être proche, par l'expérience de l'exil ou par la destruction de leur environnement, la quasi-totalité des contemporains ont vécu la guerre comme l'événement majeur de leur vie. Parfois leur espace intime avait été pris pour cible : maisons saccagées, souvenirs matériels détruits, paysages familiers rendus méconnaissables. Souvent leur corps meurtri ou affaibli trahissait la violence de l'épreuve qu'ils venaient de traverser. Au sortir de la guerre, chacun dut reconstruire, renouer tant bien que mal avec le quotidien, vivre avec les séquelles laissées par les combats et l'absence des disparus. Revenir à l'avant-guerre était impossible. Il fallut faire son deuil de tout ce que le conflit avait détruit et des rapports humains qu'il avait altérés. Faire son deuil aussi du temps exceptionnel de la guerre, de son rythme accéléré, et consentir, parfois à contrecoeur, à une forme de normalisation. Cette histoire du retour à l'intime restait à écrire. Une équipe d'historiens français, allemands et américains, réunie sous la direction de Bruno Cabanes, professeur associé à l'Université Yale (Etats-Unis) et de Guillaume Piketty, directeur de recherches au Centre d'histoire de Sciences Po Paris, renouvelle l'analyse des sorties de guerre, en étudiant la reconstruction des vies ordinaires, notamment au lendemain de la Première et de la Seconde Guerre mondiale.

Sommaire

  • EXPERIENCES DE GUERRE, ECRITURES DE SOI ET RECITS FAMILIAUX
    • 1918-1919 : retour des hommes et invention
    • La nostalgie du front
    • Clémentines et bifteck ou le retour d'un appelé d'Algérie vu par ses frères et soeurs
  • ESPACES PUBLICS, ESPACES PRIVES, ESPACES INTIMES EN SORTIE DE GUERRE
    • " On ne sait pas à quoi on appartient " : le roman du retour
    • L'expérience intime des ruines : Munich, 1945-1948
    • Un espace domestiques d'après-guerre : les camps de personnes déplacées dans l'Allemagne occupée
  • L'AVENIR DE LA VIOLENCE
    • Le suicide à la fin du IIIe Reich
    • En attendant " le destin auquel l'Allemagne est promise " : la crainte du châtiment dans l'Allemagne de l'après-guerre
    • Le syndrome du survivant : histoire et usages d'une notion
  • RECONSTRUCTIONS DES RAPPORTS DE GENRE ET DES IDENTITES SEXUEES
    • Imaginer le retour, l'anticipation des retrouvailles chez les couples pendant la Grande Guerre
    • L'empreinte de la première Guerre mondiale dans les relations de couple: ce que disent les corps
    • Des maîtresses en leur demeure? Le pouvoir de tu telle des veuves de guerre au sein de la sphère familiale au lendemain de l'Armistice (France, 1918-1921)

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/10/2009
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-84734-636-7
  • EAN
    9782847346367
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    315 pages
  • Poids
    0.36 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 21,5 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK