Sur la piste des OPNI (Objets Politiques Non Identifiés)

Denis-Constant Martin

(Compilateur)

Note moyenne 
Denis-Constant Martin - .
Evoquer des " objets politiques non identifiés " ne relève pas simplement du jeu de mots. Derrière le calembour se profile une approche des phénomènes... Lire la suite
30,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 12 mai et le 15 mai

Résumé

Evoquer des " objets politiques non identifiés " ne relève pas simplement du jeu de mots. Derrière le calembour se profile une approche des phénomènes politiques qui s'intéresse d'abord aux représentations que les citoyens se font des systèmes dans lesquels ils vivent et doivent agir. Comment les pensent-ils, où s'y situent-ils, que croient-ils possible et désirable d'y entreprendre ? Répondre à ces questions impose d'imaginer de nouvelles manières d'entrer dans le politique vécu, d'ouvrir des portillons dérobés auxquels ne mènent pas toujours les chemins battus de la politologie. Les représentations sociales sont difficiles à saisir. Elles recèlent une part de symbolique et d'imaginaire qui ne se livre pas directement. Le langage ordinaire tend à en araser les ambivalences et les contradictions, d'autant plus que celles-ci renvoient à des sentiments troublants du pouvoir. Pour mieux appréhender les représentations du politique, cet ouvrage propose donc d'étudier quelques "OPNI" : la rue, la peinture, la littérature, la fête, la bande dessinée, la musique, la chanson populaire, le cinéma, le sport, la chasse et la cuisine.

Sommaire

    • A la quête des OPNI (objets politiques non identifiés)
    • Le clip politique
    • Chine, le pouvoir en chantant
    • Processions hindoues, stratégies politiques et émeutes entre Hindous et Musulmans
    • Corps interdits, la représentation christique de Lumumba comme rédempteur du peuple zaïrois
    • George Dandin, ou le social en représentation
    • La Félibrée du Périgord comme rite d'inversion identitaire
    • Du passé faisons table rase ? - Akira ou la révolution self-service dans un manga
    • Que voir dans les clips sud-africains ? Notre Pain quotidien, le New deal et le mythe de la frontière
    • Je est un autre, nous est un même, Culture, identités et politique à propos du carnaval de Trinidad
    • " No Pan-Dey in the Party ", Fusions musicales et divisions politiques à Trinidad et Tobago
    • Les musiques du monde, Imaginaires contradictoires de la globalisation
    • Les footballeurs " étrangers " en Angleterre
    • Entre désenchantement et réenchantement : chasser en Chalosse
    • La codina dau pais : cuisine et régionalisme dans le Sud-Ouest occitan

Caractéristiques

  • Date de parution
    22/10/2002
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-84586-288-1
  • EAN
    9782845862883
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    501 pages
  • Poids
    0.54 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 2,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de

Denis-Constant Martin est directeur de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques (Centre d'études et de recherches internationales). Il a étudié les systèmes politiques d'Afrique orientale et australe, ainsi que des Caraïbes du Commonwealth, sur lesquels il a publié plusieurs ouvrages. Ses travaux portent plus spécialement sur les constructions identitaires et les représentations sociales du politique à partir de l'analyse des pratiques culturelles, notamment des fêtes et musiques populaires. Ce qui l'a conduit à jeter les bases d'une sociologie des musiques populaires modernes qu'il enseigne à l'Université Paris VIII-Saint-Denis. Il est l'auteur, notamment, de Tanzanie : l'invention d'une culture politique (Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques / Karthala, 1988) ; L'Amérique de Mingus, musique et politique : les " Fables of Faubus " de Charles Mingus (Paris, P.O.L., 1991, avec Didier Levallet) ; Le gospel afro-américain, des spirituals au rap religieux (Arles, Cité de la musique / Actes Sud, 1998) ; Coon Carnival, New Year in Cape Town, Past and Present (Cape Town, David Philip, 1999) ; La France du jazz, musique, modernité et identité dans la première moitié du 20e siècle (Marseille, Parenthèses, 2002, avec Olivier Roueff). Il a également dirigé : Cartes d'identité, comment dit-on " nous " en politique ? (Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1994) et Les nouveaux langages du politique en Afrique orientale (Paris, Karthala, 1998).

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

30,00 €