Tahar Ben Jelloun ou l'inassouvissement du désir narratif

Note moyenne 
Robert Elbaz - Tahar Ben Jelloun ou l'inassouvissement du désir narratif.
Si la littérature maghrébine revendique sa différence, c'est parce qu'elle traite d'une réalité qui lui est propre, la réalité d'un passé à jamais... Lire la suite
11,95 €
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 28 avril et le 3 mai

Résumé

Si la littérature maghrébine revendique sa différence, c'est parce qu'elle traite d'une réalité qui lui est propre, la réalité d'un passé à jamais révolu, un passé textualisé qu'on essaie de reconstituer, je dirais même constituer. Un passé qui n'a peut-être jamais eu lieu mais auquel le discours, dans le jeu continu de sa propre productivité a perpétuellement recours en l'absence de toute finalité assignable à son désir narratif, qui demeure inassouvi à jamais.
La dynamique textuelle du roman Ben Jellounien articule une série narrative des plus complexes où viendrait se déployer la relation multiple et variée entre l'oralité et l'écriture. Et c'est cette relation primordiale à la base de toute la production littéraire du Maghreb post-colonial, qui s'acharne à élucider, roman après roman, le texte pluriel de Tahar Ben Jelloun.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Robert Elbaz

Né au Maroc en 1948, Robert Elbaz, est professeur de littérature comparée et directeur du département de langue, littérature, et culture françaises à l'université de Haïfa, Israël. Il détient un doctorat de Mc Gill University et a publié : The Changing Nature of the self, Routledge, 1988 ; Le discours maghrébin, Le Préambule, 1988 ; Elias Canetti, or the failing of the novel, Peter Lang, 1995.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

11,95 €