Note moyenne 
Marc Dondey - .
Solitaire, marginal dans la gloire comme dans la déconvenue, Jacques Tati a apporté en l'espace de six films une contribution unique à l'histoire du... Lire la suite
30,00 €
  • Poche
    • Tati
      Paru le : 01/02/1994
      Actuellement indisponible
      22,11 €
  • Grand format
    • Tati
      Paru le : 01/12/1996
      Actuellement indisponible
      68,60 €
Actuellement indisponible

Résumé

Solitaire, marginal dans la gloire comme dans la déconvenue, Jacques Tati a apporté en l'espace de six films une contribution unique à l'histoire du cinéma comique. De jour de Fête à Parade, en passant par les quatre longs métrages qui évoquent les tribulations de Monsieur Hulot, son œuvre forme un tout, un univers dont la poésie et l'invention reposent sur un traitement extraordinairement méticuleux du détail sonore et visuel. Les clés de cet univers, il faut les chercher dans les années de jeunesse du cinéaste, lorsqu'il est encore Jacques Tatischeg, fils d'un encadreur ami de peintres célèbres, petit-fils d'un ambassadeur du Tsar qui disparaît à Paris dans de mystérieuses circonstances. Grand, mince, sportif, Tati se distingue au sein de son équipe de rugby par un talent de mime et de conteur qui lui vaut bientôt le succès sur les scènes des music-halls parisiens. Observation, imitation, improvisation : l'art de la pantomime inspirera pour longtemps son travail d'acteur et de metteur en scène. Dans les années de l'immédiat après-guerre, la révolte don quichottesque du facteur Jour de Fête contre le taylorisme du système postal américain célèbre une renaissance, un fragile moment de grâce dans un monde qui se précipite dans la course vertigineuse du progrès technologique. Tati, dans le rôle du facteur au fabuleux coup de pédale, est irrésistible. Mais sa véritable découverte, celle qui concentre l'essence même de son cinéma, c'est Hulot, l'œil rond, la pipe à la bouche et la démarche élastique. Hulot, héros discret et inoubliable, qui sème derrière lui un vent de catastrophes et virevolte sur son axe comme un poteau indicateur affolé par l'inconséquence du monde qui l'entoure. Hulot observe. Hulot témoigne. Le rituel des congés du bord de mer (Les Vacances de Monsieur Hulot), le monde absurde du travail (Mon Oncle), l'univers sophistiqué des immeubles de bureaux (Playtime), l'obsession de l'automobile (Trafic) : chaque film ajoute une touche au portrait d'une société privée de sens critique, incapable de saisir le cours de ses propres mutations. On sent, derrière l'étonnement de Hulot, l'inquiétude de Tati. Sur le plateau de tournage, le metteur en scène relève le défi en se transformant en architecte-urbaniste, et crée Tativille, le grandiose décor de verre et d'acier de Playtime. Maître absolu du son et de l'image, il entraîne son public dans une exploration déconcertante de ses facultés de perception. Là est la profonde originalité de Tati : chacun de ses film est un jeu, une dramaturgie subtile et vivante, une rencontre aux prolongements imprévisibles. Au-delà de l'écran, son cinéma invite à vivre, dans leur plénitude et leur diversité, les plaisirs de l'ouïe et du regard. Les innovations de Tati - dans la technique du récit, dans l'approche de la notion de personnage - dépassent de beaucoup le seul champ du film de comédie, touchent à la musique, à la peinture, à l'architecture, à la danse. Inclassable, Tati compte parmi les grands créateurs de son temps. Mais la vraie postérité de son œuvre est privée, multiforme, éclatée dans l'intimité de ceux qui, admirateurs et complices de Monsieur Hulot, savent partager quelquefois, ne serait-ce que pour quelques pas, son esprit d'innocence et de curiosité.

Caractéristiques

  • Date de parution
    07/05/2002
  • Editeur
  • ISBN
    2-84114-598-0
  • EAN
    9782841145980
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    270 pages
  • Poids
    1.525 Kg
  • Dimensions
    25,0 cm × 28,8 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Marc Dondey

Marc Dondey, producteur et directeur artistique dans le domaine théâtral et musical, a écrit sur le théâtre dans diverses publications. Il enseigne au département d'Etudes théâtrales et cinématographiques de l'université Paris-X. Au Théâtre Nanterre-Amandiers, au Festival Musica, au Almeida Theater à Londres, il a notamment produit des spectacles de Robert Wilson, Pierre Audi, Anne Torrès, Jean-Pierre Vincent, Matthias Langhoff et Claude Régy, et suscité la création d'œuvres de Iannis Xenakis, John Cage et Gyijrgy Ligeti. Il a publié en 1985 les mémoires du metteur en scène Youri Lioubimov (Editions Fayard) et il a édité en 2002 un livre d'entretiens du metteur en scène Jean-Pierre Vincent (Editions Les Solitaires Intempestifs). Sophie Tatischeff, monteuse et réalisatrice, a été chef-monteuse aux côtés de Jean-Pierre Melville, Jean-Pierre Mocky, Jacques Tati, Coline Serreau, Jacques Doillon. Elle a réalisé un court métrage, Dégustation maison, tourné dans le même village que jour de Fête (César du meilleur court métrage de fiction, 1978), une quinzaine de films documentaires, un portrait de Jacques Tati pour la télévision, Tati sur les pas de Monsieur Hulot. Elle fonde en 1994 un studio de création sonore, Son pour Son. En 1995, elle reconstitue avec le réalisateur François Ede la version originale dejour de Fête en couleurs, et réalise en 1998 un long métrage, Le Comptoir. Elle a disparu en 2001.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK