Uti possidetis et sécession

Alain Pellet

(Préfacier)

,

Marcelo Kohen

(Préfacier)

Note moyenne 
Anouche Beaudouin - Uti possidetis et sécession.
Si l'existence de l'Etat est un fait, ce fait doit être apprécié en lui-même et l'assise territoriale de l'Etat doit correspondre à son effectivité... Lire la suite
62,88 €
Actuellement indisponible

Résumé

Si l'existence de l'Etat est un fait, ce fait doit être apprécié en lui-même et l'assise territoriale de l'Etat doit correspondre à son effectivité sans qu'il y ait lieu de s'attacher aux limites administratives pré-existantes dans l'Etat prédécesseur. C'est cette thèse (...) qu'Anouche Beaudouin s'emploie à démontrer qu'elle n'a que l'apparence de la logique. Bien que le mot n'apparaisse pas dans l'intitulé de la thèse, c'est donc l'effectivité qui va se trouver au centre de la réflexion : que l'on y voie le reflet de la neutralité du droit international à l'égard de la sécession (l'existence de l'Etat est une question de pur fait) ou une norme "définitionnelle" (l'Etat ne peut exister que s'il répond effectivement à la définition qu'en donne le droit international), la question à laquelle l'auteure entend répondre appelle la même réponse : "la référence aux entités administratives [de l'Etat prédécesseur, c'est-à-dire l'uti possidetis] est une manière d'apprécier l'étendue de l'effectivité", "une interprétation de l'effectivité à l'oeuvre lors des sécessions dans sa dimension spatiale".Alain Pellet.
L'ouvrage se place résolument du côté de ceux et celles qui soutiennent la prétendue neutralité du droit international en matière de sécession. Si la conséquence logique de cette approche est que la sécession serait une question de pure effectivité, l'auteure s'est empressée tout au long de son texte à, en quelque sorte, "juridiciser" l'effectivité. Son effort a en effet visé à cadrer l'effectivité dans une normativité qui déterminerait ses contours et ses conséquences juridiques.
(...) Le but de la thèse exposée par Mme Beaudouin est de donner une existence et une justification juridiques à la notion d'effectivité, la dépouillant de la vision traditionnelle de la simple normative Kraft des Faktischen. Au long de l'ouvrage, le lecteur trouvera que même la neutralité du droit international en matière de sécession puiserait son fondement en l'existence de règles spécifiques la consacrant.
L'uti possidetis entrerait ainsi en lice pour façonner l'effectivité d'une sécession réussie. Marcelo Kohen.

Sommaire

  • LA NEUTRALITE DU PRINCIPE DE L'UTI POSSIDETIS : L'UTI POSSIDETIS N'EST PAS CONTRAIRE A L'EFFECTIVITE
    • Une neutralité problématique
    • Une neutralité réelle
  • LA NORMATIVITE DU PRINCIPE DE L'UTI POSSIDETIS : L' UTI POSSIDETIS REVELE LA NORMATIVITE DE L'EFFECTIVITE
    • L'uti possidetis est une interprétation juridique de l'effectivité
    • L'uti possidetis est l'interprétation de l'effectivité consacrée par le droit international positif dans le contexte des sécessions

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/04/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-247-10541-0
  • EAN
    9782247105410
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    667 pages
  • Poids
    0.946 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK