Vénus & Adonis (1697) - Tragédie en musique de Henry Desmaret

Note moyenne 
Jean Duron et Yves Ferraton - Vénus & Adonis (1697) - Tragédie en musique de Henry Desmaret.
Vénus & Adonis, ou l'histoire d'un mythe antique revisité à l'époque baroque ; tous les arts, de la peinture à la poésie, de la sculpture au théâtre... Lire la suite
19,00 €
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 3 février et le 8 février
En magasin

Résumé

Vénus & Adonis, ou l'histoire d'un mythe antique revisité à l'époque baroque ; tous les arts, de la peinture à la poésie, de la sculpture au théâtre et à l'opéra s'en emparent. Cette fable n'est-elle pas le modèle idéal pour qui cherche à comprendre, à représenter la découverte inquiète des amours adolescentes, l'émoi craintif des premiers désirs, l'appel de la beauté, la fascination pour l'interdit amoureux qui mène, inéluctablement, vers le tragique ? Dans un monde où la peinture des passions humaines devient obsession, ce mythe permet à l'artiste de toucher des expressions rares et sublimes. Imitant les antiques (Ovide, Bion), inspirés qu'ils étaient par l'exploit poétique de Giambattista Marino, les modernes ont su trouver dans ce mythe une matière immensément riche. Louis XIV en fit la décoration de son Trianon, Fouquet se fit offrir l'idylle de La Fontaine, et Paris accueillit en 1697 l'opéra de Henry Desmarest et Jean-Baptiste Rousseau.

Caractéristiques

  • Date de parution
    18/05/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-87009-920-7
  • EAN
    9782870099209
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    191 pages
  • Poids
    0.375 Kg
  • Dimensions
    17,0 cm × 24,0 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Enseignant à l'Université de Paris-IV Sorbonne, Céline Bohnert achève une thèse de doctorat sur Le mythe d'Adonis dans la littérature française de 1545 à 1698. Spécialiste d'histoire de la littérature et notamment de La Fontaine, ses travaux l'ont amenée à s'intéresser, au travers de la réception en France de l'œuvre de Marino, à l'influence de la littérature italienne sur la française, à la traduction, à l'histoire de l'art et ici à l'histoire de la musique. Les travaux de William Brooks, professeur de littérature française à l'Université de Bath (Grande-Bretagne), portent principalement sur les livrets, la critique et la réception de l'opéra en France à l'époque baroque. En collaboration avec Buford Norman, il établit actuellement au Centre de Musique Baroque de Versailles (CMBV), une Chronologie critique de l'opéra français sous le règne de Louis XIV dont la première partie (avant 1687) est déjà publiée. Directeur de la recherche au CMBV, Jean Duron travaille sur la musique à l'époque de Louis XIV principalement aux moyens de son interprétation: effectifs, contrepoint, composition, théorie. Ses travaux concernent principalement les grandes formes (grand motet, tragédie en musique), la musique de la Cour et la musique des grandes cathédrales du royaume. Ses recherches l'ont conduit à publier plusieurs textes sur la poésie néo-latine contemporaine. Professeur à l'Université de Nancy2, Yves Ferraton a publié plusieurs ouvrages sur l'histoire de la musique en Lorraine et à Lyon; il a créé en 1999 à Nancy, dans le cadre d'une collaboration avec le CMBV, un groupe de recherches sur le " Patrimoine musique lorrain " qui a vocation à susciter des travaux sur la musique, les musiciens et les institutions musicales de cette région aux XVIIe et XVIIIe siècles, ceux de la Cour de Lorraine et ceux des grandes cathédrales. Raphaëlle Legrand est professeur de musicologie à l'Université de Paris-II Sorbonne. Ses travaux portent principalement sur l'opéra français des XVIIe et XVIIIe siècles (incluant l'époque révolutionnaire), vu sous l'angle de la dramaturgie et celui de la rhétorique. Spécialiste de l'opéra de Rameau (Dardanus), de l'opéra comique, elle a également étudié les costumes, les salles et, par-delà, la place et les fonctions de la danse dans la tragédie lyrique. Littéraire de formation, Laura Naudeix enseigne à l'Université Catholique d'Angers. Sa thèse de doctorat sur la Dramaturgie de la tragédie en musique (1673-1764) a été publiée en 2004 à Paris. Ses travaux portent à la fois sur les livrets, les librettistes, l'esthétique, l'histoire et le fonctionnement du spectacle d'opéra, celui-ci étant envisagé, non point dans sa singularité de genre musical, mais au contraire dans le contexte théâtral contemporain.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Vénus & Adonis (1697) - Tragédie en musique de Henry Desmaret est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
19,00 €