Voyage au pays des arbres - Poche

Note moyenne 
Sais-tu que les arbres sont un peu timides mais que, si on prend la peine de bien les observer, on s'aperçoit qu'ils parlent, qu'ils bougent et qu'ils... Lire la suite
7,00 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 31 janvier
En magasin

Résumé

Sais-tu que les arbres sont un peu timides mais que, si on prend la peine de bien les observer, on s'aperçoit qu'ils parlent, qu'ils bougent et qu'ils voient ? Le petit garçon va peu à peu les apprivoiser et, avec un soupçon d'imagination, il va entamer un merveilleux voyage et découvrir leurs secrets.

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/07/2018
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-510374-9
  • EAN
    9782075103749
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    48 pages
  • Poids
    0.084 Kg
  • Dimensions
    12,7 cm × 18,9 cm × 0,5 cm

Avis libraires et clients

Avis audio

Écoutez ce qu'en disent nos libraires !

L'éditeur en parle

Un conte poétique, hymne au silence et à la vie, pour ne plus jamais s'ennuyer et apprendre à rêver.

À propos de l'auteur

Jean-Marie-Gustave Le Clézio

Biographie de Jean-Marie-Gustave Le Clézio

J. M. G. Le Clézio est né à Nice le 13 avril 1940. Il est originaire d'une famille de Bretagne émigrée à l'île Maurice au XVIIe siècle. Il a poursuivi des études au collège littéraire universitaire de Nice et est docteur ès lettres. Malgré de nombreux voyages, J. M. G. Le Clézio n'a jamais cessé d'écrire depuis l'âge de sept ou huit ans : poèmes, contes, récits, nouvelles, dont aucun n'avait été publié avant "Le Procès-verbal" , son premier roman paru en septembre 1963 et qui obtint le prix Renaudot.
Influencée par ses origines familiales mêlées, par ses voyages et par son goût marqué pour les cultures amérindiennes, son oeuvre compte une cinquantaine d'ouvrages. En 1980, il a reçu le grand prix Paul-Morand décerné par l'Académie française pour son roman "Désert" . En 2008, l'Académie suédoise a attribué à J. M. G. Le Clézio le prix Nobel de littérature, célébrant "l'écrivain de la rupture, de l'aventure poétique et de l'extase sensuelle, l'explorateur d'une humanité au-delà et en dessous de la civilisation régnante" .
Henri Galeron est né en 1939 dans les Bouches-du-Rhône, à Saint-Etienne-du-Grès. Il apprend à dessiner en faisant l'école buissonnière et bien plus tard, aux Beaux-Arts de Marseille (il obtient son diplôme national en 1961). Il entre aux éditions Nathan à Paris en 1967 et assure la direction artistique des Jeux Educatifs de 1972 à 1974, date à laquelle il devient indépendant. Harlin Quist, à New York, publie son premier livre, "Le Kidnapping de la Cafetière".
Depuis cette date il ne cesse de créer des images pour les livres d'enfants, des contes, des nouvelles, des albums, mais aussi des couvertures de livres et de magazines, des pochettes de disques, des affiches, des jeux, des séries de timbres-poste... Il a enseigné l'illustration à l'école Emile-Cohl à Lyon, de 1987 à 1990. Il obtient le prix Honoré en 1985 et, à cette occasion, les éditions Gallimard lui consacrent une monographie.
Henri est un grand collectionneur de jouets mécaniques, un pêcheur averti et un vieil ami des chats. Il se plaît à dire qu'il ne dessinerait pas s'il pouvait vivre du poisson qu'il pêche. Pour notre bonheur, il doit être bien mauvais pêcheur car il dessine beaucoup. Il vit et travaille à Montrouge, dans les Hauts-de-Seine.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

7,00 €