WW2.2 Tome 5 - Album

Une odyssée sicilienne

Prix de l'Uchronie (Actusf) - Graphisme
Note moyenne 
Dans une Odyssée sicilienne, Blengino et Del Vecchio, auteurs de ce tome 5 de la série WW2.2, s’intéressent au rôle du Vatican pendant la Seconde... Lire la suite
14,50 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 31 juillet
En magasin

Résumé

Dans une Odyssée sicilienne, Blengino et Del Vecchio, auteurs de ce tome 5 de la série WW2.2, s’intéressent au rôle du Vatican pendant la Seconde Guerre mondiale… Le cinquième épisode de WW 2.2 s’ouvre en Sicile, en 1943. L'île se prépare à affronter l'assaut des Alliés. Ettore Nada est un déserteur de la marine italienne. Sauvé du peloton d'exécution, il est engagé par les services secrets du Vatican afin de participer à une opération ultraconfidentielle.
Le but de cette mission suicide est de récupérer un document disparu en mer. Ettore se rend rapidement compte que ce document, l’encyclique secrète du pape Pie XI, pourrait changer le cours de la guerre… ainsi que deux mille ans d'histoire du Vatican ! Une Odyssée sicilienne est le 5e des 7 tomes de WW 2.2, une grande uchronie en BD !

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/05/2013
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-205-06804-7
  • EAN
    9782205068047
  • Format
    Album
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    56 pages
  • Poids
    0.612 Kg
  • Dimensions
    24,5 cm × 32,0 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Luca Blengino est né en 1978 à Cuneo, en Italie. Après ses études supérieures, il fréquente pendant deux ans l’Ecole Holden de Turin, spécialisée en techniques de narration. Il fait la connaissance de Thierry Mornet et débute comme scénariste chez Semic. Puis, il commence sa collaboration avec Delcourt, grâce à David Chauvel. Il travaille aussi comme scénariste pour le cinéma d’animation, essayiste, auteur et acteur de théâtre, traducteur, éditeur et romancier.
En France, il a publié chez Delcourt, aux Etats Unis chez Image Comics et en Espagne chez Mamuth Ediciones. En Italie est auteur de romans pour la jeunesse. Ses livres sont publiés chez DeAgostini, PM et Einaudi et traduits en quatre langues. Actuellement, il habite dans un petit village en province de Cuneo, dans le Piémont, aux pieds des Alpes. Né le 18 décembre 1969 à Rennes, David Chauvel ne se prédestinait pas à la bande dessinée.
Titulaire d'un Bac économie, il passe un BTS de commerce international, obtenu grâce à la mansuétude du jury. Peu enclin à ceindre cravate et costume pour trouver un emploi dans cette branche, il s'inscrit au chômage et dépense ses allocations en bandes dessinées, parmi lesquelles "V pour Vendetta" d'Alan Moore et David Lloyd. Une vocation naît : il sera scénariste ou rien du tout ! Aidé par Lucien Rollin, qu'il rencontre lors d'une séance de dédicaces, il se met à écrire dans son coin, avant d'aller rejoindre le studio "Atchoum" (qui compte dans ses rangs Fagès, Le Saëc, Bertho, Lereculey, Duval et Kerfriden...).
Après quelques récits courts, il s'inspire d'une petite histoire dessinée par Erwan Fagès pour réaliser "Black Mary", éditée par Glénat. Lucien Rollin le présente alors à Fred Simon, avec lequel il crée la série “Rails”. Puis viennent "Les Enragés" avec Erwan Le Saëc, suivi de “Nuit Noire” avec Jérôme Lereculey. Autant de séries qui le poussent à abandonner son emploi d'opérateur dans un centre informatique pour se consacrer entièrement à la bande dessinée.
D'abord marqué par la "nouvelle vague britannique" (Moore, Gaiman, Milligan) et le polar très noir, il s'attache ensuite à élargir sa palette : avec Pedrosa pour “Ring Circus”, Boivin pour "Lili & Winker", Lereculey pour "Arthur" ou Lesaëc encore pour “Ce qui est à nous”. Puis, la paternité aidant, il se met à l'écriture d'histoires pour enfants, avec "Popotka", dessiné par Fred Simon, dont le tome 3 a été alph'artisé en 2004, ou avec "Octave", dessiné par Alfred, série plusieurs fois primée, ou encore avec l'adaptation du "Magicien d'Oz", dessinée par l’Espagnol Enrique Fernandez.
Aujourd'hui, il continue d'explorer des nouvelles voies avec, par exemple, "Le Sabre et l’Epée", épopée chinoise fantastique, et diversifie ses activités dans la bande dessinée en lançant, à la rentrée 2006, la collection IMPACT et en préparant un grand projet pour 2007... Pasquale Del Vecchio débute dans la bande dessinée en adaptant les récits de voyage de Walter Bonatti, célèbre explorateur de l'Afrique.
Un premier succès d'estime qui lui vaut de rejoindre les éditions Bonelli, passage incontournable pour tout auteur italien de sa génération. Excellente école qui le voit débiter des planches de polar jusqu'à maîtriser parfaitement son dessin réaliste. Il tente alors l'aventure française, avec « Russell Chase », série basée sur la cryptozoologie. Le public découvre que, non content de restituer les humains à la perfection, Del Vecchio est aussi capable de créer des monstres aussi crédibles qu'impressionnants.
Parallèlement à cela, il a longtemps enseigné la bande dessinée dans différentes écoles milanaises, avant de se consacrer pleinement à son travail d'artiste. Le temps ainsi libéré lui permet de dessiner un one-shot, « Mary Diane », réalisé avec des collègues italiens, ainsi que de continuer à participer à « Tex », le plus célèbre western transalpin. Qui a dit que nul n'était prophète en son pays ? Aujourd'hui, il signe les planches de "Blackline", dyptique paru aux éditions de Lombard.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

14,50 €