Rentrée littéraire 2020

En cette année si particulière où les rendez-vous qui nous rassemblent sont rares, c’est avec un plaisir immense que nous abordons cette nouvelle Rentrée Littéraire. D’abord parce que nos lectures qui seront bientôt les vôtres seront prétextes aux échanges passionnés, aux discussions enflammées, aux enthousiasmes partagés. Mais aussi parce que ce guide est le fruit de la collaboration des libraires du Furet du Nord et de ceux de Decitre, désormais unis. Ils ont lu, de Lille à Lyon, d’Arras à Grenoble, de Paris à Chambéry... et vous emmènent au Québec, dans le Lubéron, à Beyrouth à Memphis ou en Irlande..., jamais cette année vous n’aurez autant voyagé ! Et nous avons le bonheur de mettre à l’honneur pour la quatrième année, avec le prix Première Plume, un primo romancier dont le livre a suscité notre admiration et notre engouement.

Focus sur les coups de coeur des libraires

Coups de coeur de la rentrée

Le coup de coeur de Naomi, libraire Furet du Nord Arcueil

Difficile de trouver les mots pour ce roman plein d'audace. Peut être que Liv Maria raconte l'histoire de beaucoup d'entre nous. Jeune femme éprise d'aventure et d'amour, elle devient une femme avec ses désillusions, ses erreurs passés. Son histoire raconte l'amour mais aussi les fantômes de ce qu'on a été, de ce qu'on a cru. Et puis on avance, avec son bagage et on essaie de faire au mieux. Liv Maria raconte aussi l'acceptation, le pardon de soi. Un roman très fort, qui laisse beaucoup de silences, de non-dit dans lesquelles, on s’engouffre pour mieux s'en relever. Pour moi Liv Maria, c'est cette femme qui marche dans la rue, quand imperceptiblement, en elle, quelque chose change. Elle révèle le buste, elle relève les yeux, redresse ses épaules. Et sourit.

Coups de coeur de la rentrée

Le coup de coeur de Aurélie, libraire Furet du Nord Montigny-le-Bretonneux

Le Covid-19, la grippe espagnole, la peste n'ont pas été les seules épidémies qui ont fait des ravages. La fièvre jaune, moins connue, était tout aussi meurtrière. En 1878, après la guerre de sécession, elle ravagea la ville de Memphis. Sébastien Spitzer nous fait vivre cette épidémie. Il réussit brillamment à nous décrire une ville où le racisme est omniprésent et où la peur et la méconnaissance de cette maladie vont faire ressortir les meilleurs et les plus mauvais côtés de l'Homme. L'écriture finalisée il y a déjà quelques mois, ce livre devait juste être un témoignage très bien écrit d'une autre époque... mais aujourd'hui, il fait en plus écho à la pandémie qui touche notre monde et prend une autre dimension.

Olivier Mak-Bouchard lauréat de l'édition 2020 pour Le dit du mistral

Avec le prix Première plume, nos libraires souhaitent mettre en lumière chaque année des auteurs de la Rentrée Littéraire dans la catégorie « Premier Roman », pour la force de leurs récits et les émotions qu’ils nous ont insufflés. Le Crédit Agricole Nord de France souhaite, de son côté, souligner l’aventure entrepreneuriale que constitue un « Premier Roman » porté à l’édition. Découvrez le lauréat de cette année et toute la sélection du Prix première plume 2020.

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK