Agone N° 41/42, 2009

Les intellectuels, la critique & le pouvoir

Note moyenne 
Thierry Discepolo et Charles Jacquier - Agone N° 41/42, 2009 : Les intellectuels, la critique & le pouvoir.
Je suis au regret de vous informer que je ne souhaite pas recevoir ce prix (ni d'ailleurs aucun autre), et ceci pour les raisons suivantes. 1. Mon salaire... Lire la suite
22,40 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 mai et le 27 mai
En magasin

Résumé

Je suis au regret de vous informer que je ne souhaite pas recevoir ce prix (ni d'ailleurs aucun autre), et ceci pour les raisons suivantes. 1. Mon salaire de professeur est beaucoup plus que suffisant pour mes besoins matériels ; donc je n'ai aucun besoin d'argent. Pour ce qui est de la distinction accordée à certains de mes travaux, je suis persuadé que la seule épreuve décisive pour la fécondité d'idées est celle du temps.
La fécondité se reconnaît à la progéniture, et non par les honneurs. 2. Je constate par ailleurs que les chercheurs de haut niveau auxquels s'adresse un prix prestigieux sont tous d'un statut social tel qu'ils ont déjà en abondance et le bien-être matériel et le prestige scientifique, ainsi que tous les pouvoirs et prérogatives qui vont avec. Mais n'est-il pas clair que la surabondance des uns ne peut se faire qu'aux dépens du nécessaire des autres ? 3.
Les travaux qui me valent votre bienveillante attention datent d'une époque où je faisais partie du milieu scientifique et où je partageais pour l'essentiel son esprit et ses valeurs. J'ai quitté ce milieu et, sans renoncer pour autant à la recherche, je m'en suis éloigné intérieurement de plus en plus. Or, l'éthique du métier scientifique s'est dégradée à un degré tel que le pillage pur et simple entre confrères (et surtout aux dépens de ceux qui ne sont pas en position de pouvoir se défendre) est devenu quasiment une règle générale, et qu'il est en tout cas toléré par tous.
Dans ces conditions, accepter d'entrer dans le jeu des prix et des récompenses serait aussi donner ma caution à un esprit et à une évolution que je reconnais comme profondément malsains. C'est cette troisième raison qui est pour moi, et de loin, la plus sérieuse.

Sommaire

  • ORWELL ET LA DICTATURE DES INTELLECTUELS
  • LE ROLE DE L'INTELLIGENTSIA AU SEIN DES PARTIS POLITIQUES MARXISTES ; INTRODUCTION AUX ANALYSES DE MAKHAISKI
  • ANTE CILIGA ET LA NOUVELLE CLASSE DIRIGEANTE SOVIETIQUE
  • UNE CRITIQUE PROLETARIENNE DE LA BUREAUCRATIE REVOLUTIONNAIRE ; LES ANALYSES DE BRUNO RIZZI
  • REGIS DEBRAY, " MAITRE ES RENEGATS " ; EXERCICE D'ADMIRATION
  • SOLLERS TEL QUEL
  • FRANCOIS FURET ENTRE HISTOIRE ET JOURNALISME (1958-1965)
  • GENESE SOCIALE DE PIERRE ROSANVALLON EN " INTELLECTUEL DE PROPOSITION "
  • RADICAL, CHIC, ET MEDIATIQUE
  • SUR LA FONCTION DE DEUXIEME ET DE TROISIEME COUTEAU (DE POCHE) ; A PROPOS DE L' " INTELLECTUEL DE REGION " THIERRY FABRE, DE JEROME VIDAL ET DE SA " PUISSANCE D'AGIR ", DE PASCAL BLANCHARD EN " FREE LANCE RESEARCHER "

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/10/2009
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7489-0081-1
  • EAN
    9782748900811
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    273 pages
  • Poids
    0.386 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 21,0 cm × 2,1 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

22,40 €