Dans le souffle du rivage - E-book - Multi-format

Note moyenne 
Ce livre s'inspire de longues marches sur les sentiers douaniers des Côtes d'Armor et du Finistère, peu fréquentés en juin. L'écriture tente... Lire la suite
6,49 € E-book - Multi-format
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Ce livre s'inspire de longues marches sur les sentiers douaniers des Côtes d'Armor et du Finistère, peu fréquentés en juin. L'écriture tente de saisir des instants de ce cheminement. Les rivages atlantiques attirent l'auteur, et surgissent souvent dans l'écriture (Chemins de bord, Isthmes, Table de l'estuaire). « Le rivage a toujours été le lieu de prédilection des poètes », dit un vieux texte celte cité par Kenneth White.
Certes, ce n'est pas le seul ! Mais il nous confronte à la force des éléments, avive les sensations, nous plonge ici dans un temps très lointain, granits immémoriaux, strates des falaises, algues des origines. C'est un condensé de traces, d'empreintes, de vestiges, depuis la préhistoire, menhirs, tumulus, forteresses, blockhaus ou croix des fusillés. Les légendes et la toponymie côtière, imagée, insolite, activent l'imaginaire.
Dans un espace changeant, sans cesse en mouvement, on retrouve les rythmes premiers, la marche qui nous accorde à la côte, le flux et le reflux, les pulsations, les percussions, la respiration de la mer, la danse des oiseaux, le va-et-vient des bateaux. L'étendue se déploie vers l'immensité, vers l'inconnu. Le corps poreux s'unit « à plus vaste que lui » (Guillevic). Si le « désir de rivage » (Alain Corbin) est aujourd'hui largement partagé, il vise surtout la plage.
S'adressant aux jeunes lecteurs, le poème donne à voir, à sentir, à imaginer, à s'interroger. Il éclaire leur vécu, peut l'approfondir, les éveiller à la contemplation. Il déchiffre le lieu, son champ d'énergie, capte les vibrations de l'éphémère. Il fait éprouver le pouvoir des mots, peut susciter le désir d'écrire. Il s'ouvre à l'invisible, à l'infini. Mais aussi à soi-même, à la résonance intime du dehors : « le monde est grand, mais en nous il est profond comme la mer » Rilke.

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format Multi-format
    • Pages
      80
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num.
      pas de protection

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jacquelin Saint-jean

Jacqueline Saint-Jean, née Le Bouder, à Saint- Gelven, Côtes d'Armor, a vécu plus de trente ans en Bretagne. Après des études de lettres à l'Université de Rennes, enseigne 7 ans au lycée de Lorient, puis à Tarbes, Hautes-Pyrénées. Membre du comité de rédaction de la revue Encres Vives, dirigée parMichel Cosem. Co-fondatrice puis rédactrice de la revue Rivaginaires : trente ans d'action poétique, avec peintres, musiciens, partenaires.
Lectures publiques, expositions, ateliers d'écriture. En tous lieux: librairies, médiathèques, cafés, abbayes, festivals, collèges et lycées, universités d'été, galeries d'Art, interventions à Barcelone, Mexico, Casablanca. Elle conçoit et anime depuis les années 70 des centaines d'ateliers de lecture et d'écriture, en formation d'enseignants et publics diversifiés, en France et au Maroc. A publié vingt-sept ouvrages : poésie, un roman, deux livres d'artiste avec Thierry Le Saëc, et d'autres ensembles de textes, nouvelles, articles,  dans de nombreuses revues et anthologies.
Trois titres sont destinés à la jeunesse, « de 5 ans à plus que centenaires » : Entre luneet loup  (Hachette jeunesse, livre de poche, prix Poésie-jeunesse du Ministère de la jeunesse et de la Maison de poésie en 1994), Les mots d'Alice, le dé bleu, (sélection Lire et faire lire 2004), et « Un petit feu de rêve », éditions Pluie d'étoiles.  Multiples correspondances et rencontres avec les jeunes, de la maternelle au lycée.
Traduite en anglais, bulgare, russe. Prix Max-Pol Fouchet1999 pour « Chemins de bord », préface de Vahé Godel, et prix Xavier Grall 2007 pour «  l'ensemble de l'ouvre poétique ».

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
6,49 €