Le nouvel esprit scientifique et les sciences de l'éducation - Essai pour établir un pont entre les sciences de la nature et les sciences de l'homme - E-book - Multi-format

Note moyenne 
Alfred Binet avait écrit, au début du XXe siècle : « En pédagogie, tout a été dit, rien n'a été prouvé ». Les sciences de l'éducation se doivent... Lire la suite
18,99 € E-book - Multi-format
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Alfred Binet avait écrit, au début du XXe siècle : « En pédagogie, tout a été dit, rien n'a été prouvé ». Les sciences de l'éducation se doivent de relever le défi : comme toutes les autres sciences, elles n'échappent pas au mouvement général de révolution de la pensée contemporaine introduit par les théories modernes de la relativité et de la théorie quantique. Depuis Galilée, en effet, jamais la pensée humaine n'avait connu une telle révolution.
La découverte de l'infiniment petit, qui conduit aux « incertitudes d'Heisenberg », remet en cause la question de l'objectivité absolue de l'observateur et de la validité de nos savoirs. Qu'en est-il alors de la connaissance que peut avoir un enseignant de ses élèves ? Quel est le sens profond de nos activités et en fonction de quel système de référence peut-on les juger ? Question fondamentale, que doit se poser régulièrement l'enseignant.
Les concepts de temps, de complexité, de psychisme, doivent être soumis à une nouvelle analyse. La mutation n'est pas toujours facile à réaliser mais elle est nécessaire si l'on veut que l'éducation de demain puisse répondre aux demandes, aux exigences et aux contraintes de la société du futur.

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format Multi-format
    • Pages
      192
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num.
      pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num.
      pas de protection

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Gaston Mialaret

Alfred Binet avait écrit, au début du XXe siècle : « En pédagogie, tout a été dit, rien n'a été prouvé ». Les sciences de l'éducation se doivent de relever le défi : comme toutes les autres sciences, elles n'échappent pas au mouvement général de révolution de la pensée contemporaine introduit par les théories modernes de la relativité et de la théorie quantique. Depuis Galilée, en effet, jamais la pensée humaine n'avait connu une telle révolution.
La découverte de l'infiniment petit, qui conduit aux « incertitudes d'Heisenberg », remet en cause la question de l'objectivité absolue de l'observateur et de la validité de nos savoirs. Qu'en est-il alors de la connaissance que peut avoir un enseignant de ses élèves ? Quel est le sens profond de nos activités et en fonction de quel système de référence peut-on les juger ? Question fondamentale, que doit se poser régulièrement l'enseignant.
Les concepts de temps, de complexité, de psychisme, doivent être soumis à une nouvelle analyse. La mutation n'est pas toujours facile à réaliser mais elle est nécessaire si l'on veut que l'éducation de demain puisse répondre aux demandes, aux exigences et aux contraintes de la société du futur.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Le nouvel esprit scientifique et les sciences de l'éducation - Essai pour établir un pont entre les sciences de la nature et les sciences de l'homme est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,99 €