Wayne Shelton Tome 3 - E-book - Epub fixed layout

Le contrat

Note moyenne 
L'aventurier Wayne Shelton a entrepris de payer aux héritiers de ses équipiers morts en mission, la part de la prime qui leur revient. Mais des tueurs,... Lire la suite
5,99 € E-book - Epub fixed layout
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

L'aventurier Wayne Shelton a entrepris de payer aux héritiers de ses équipiers morts en mission, la part de la prime qui leur revient. Mais des tueurs, commandités par un abject personnage le suivent à la trace et tentent de l'éliminer. Sandra Luan, inspecteur de charme spécialisée dans les nouveaux médias, lui sauve la mise une première fois. Mais l'homme qui a juré la perte de notre héros dispose de moyens colossaux.
Pendant ce temps, entre coupes de champagne et draps de satin, Wayne Shelton échappe aux jolies griffes de l'inspecteur qui n'est pas du genre à renoncer. C'est en toute confiance que Jean Van Hamme (« XIII », « Largo Winch », « Thorgal »...), l'initiateur de la série, confie les rênes de Wayne Shelton à son successeur, Thierry Cailleteau, le créateur d' « Aquablue ». Pour Thierry Cailleteau « Le défi était plaisant ! Reprendre un personnage de Jean Van Hamme ! Ce monsieur est une référence dans le métier et il y a beaucoup à apprendre d'un tel scénariste...
». La succession est assurée et prouvée dans ce troisième tome. Christian Denayer, l'inventeur des fameux « Casseurs », est toujours aux commandes du dessin. Il a démarré au quart de tour sa collaboration avec Thierry Cailleteau

Caractéristiques

  • Date de parution
    26/03/2010
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-205-14558-8
  • EAN
    9782205145588
  • Format
    Epub fixed layout
  • Nb. de pages
    54 pages
  • Caractéristiques du format Epub fixed layout
    • Pages
      54
    • Taille
      59 914 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Né en 1959, Thierry Cailleteau atterit dans la BD en avion. Tout gosse, il voulait être pilote et achetait ces petits journaux à cinq sous qui envahissaient les kiosques, dans les années soixante. Il n'y était question que de guerre (celle de Corée) et donc, d'aviation. Quand il ne pouvait pas se payer ses journaux favoris, Thierry dessinait lui-même les avions et imaginait pour leurs pilotes des aventures qui le tenaient en haleine.
C'est ainsi qu'il contracta le virus de la BD. A 32 ans, Thierry Cailleteau finira par réaliser son rêve de gosse et passera son brevet de pilote. Sur les bancs du lycée, il usa ses fonds de culotte en compagnie d'Olivier Vatine qui dessinait mais ne scénarisait pas. Les deux compètes découvrent qu'ils se complètent et commencent à collaborer. C'est l'époque où "Pilote" est demandeur d'histoires courtes. Tout naturellement, alors que Thierry continue son job d'illustrateur publicitaire, le tandem décolle et crée ensemble les aventures de Fred et Bob, chronique qui raconte les tribulations rocambolesques de 2 adolescents qui leur ressemblent.
Le recueil de ces histoires courtes formera leur premier album, et sera finalement édité par les Editions Delcourt, dont il constituera la toute 1ère publication. En 1986 et pour le magazine "Fluide Glacial", Olivier Vatine et Thierry Cailleteau imaginent le personnage de Stan Pulsar, pilote de SF aussi cosmique que comique ! Un an plus tard, ils donnent naissance à la série à succès Aquablue. Thierry Cailleteau allie un sens rigoureux de la narration à un talent de dialoguiste hors pair.
Il s'affirme dans des genres aussi différents que le western (500 Fusils, avec Duval, Vatine et Lamy), l'héroic fantasy (Turlogh le Rôdeur, avec Larnoy, Fuzz et Fizzby, avec Ciro Tota) ou la SF teintée d'horreur (Cryozone, avec Bajram). Pendant trois ans, il se consacre à la direction éditoriale d'ouvrages aux Editions "Vents d'Ouest". En 2003, il succède à Jean Van Hamme pour reprendre les commandes de la série "Wayne Shelton" (Dargaud) avec, au dessin, Christian Denayer. A priori, rien ne destinait Jean Van Hamme à devenir le scénariste le plus lu de la bande dessinée franco-belge actuelle.
Rien si ce n'est une indéfectible envie de raconter des histoires ! À tel point qu'il abandonne une brillante carrière d'ingénieur commercial, au sein de diverses multinationales. Avant cela, en 1968, Jean Van Hamme avait toutefois réussi à ramener l'un des maîtres de la BD, Paul Cuvelier, à sa table à dessin en signant pour lui différents scénarios. Une expérience concluante, qui l'entraîne à multiplier les collaborations avec les plus grands dans les années qui suivent.
Au fil des ans, Van Hamme signe un nombre incroyable de séries, qui deviendront autant de succès retentissants. Il est capable de passer du folklore nordique de « Thorgal » à l'espionnage moderne de « XIII » ou « Largo Winch », ou de reprendre avec brio un monument tel que Blake et Mortimer. Très éclectique, il creuse pourtant certaines thématiques au sein d'une oeuvre des plus denses : ainsi, ses héros le sont souvent malgré eux (Thorgal, Histoires sans héros), accrochés par un univers hostile (Thorgal, Largo Winch, Rani) ou une quête d'identité (XIII, Western) persistante.
Si, aujourd'hui, il entend se consacrer davantage au roman, au théâtre et à la télévision, Jean Van Hamme reste une pierre angulaire du 9e art. En attestent ses multiples prix et autres décorations officielles, et son activité de président du Centre Belge de la Bande Dessinée. En tant que dessinateur réaliste, Christian Denayer se démarque par le dynamisme de ses cadrages. Avec lui, ça va vite, ça dérape dans tous les sens et les gros plans sont légion ! Il faut dire que l'artiste est avant tout un passionné de mécanique et de courses automobiles.
Du coup, on ne s'étonnera pas de le voir démarrer dans la profession en tant qu'assistant de Jean Graton sur « Michel Vaillant ». Il fait ensuite la connaissance de Tibet, qui lui apprend les dernières ficelles du métier. Se sentant prêt, Denayer pousse la porte de l'hebdomadaire Formule 1, où il crée le pilote Alain Berry. Sa rencontre avec Duchâteau, en 1969, donne naissance à un autre pilote, Alain Chevalier.
Et même lorsqu'il ne dessine pas directement les paddocks, les engins motorisés de toute sorte ne sont jamais loin ! Pour lui faire plaisir, Duchâteau lui écrit « Les Casseurs », série au titre éloquent, qui permet à Denayer de bousiller un maximum de bolides en un minimum de planches. Sa grande méticulosité dans les décors et les machines lui permet également de devenir un pilier de l'industrie publicitaire.
À partir de 1994, il change un peu de registre et écrit « Génération Collège », série pour laquelle il s'inspire de sa propre fille. Infatigable, en 2000, il craque pour une autre belle mécanique, celle du scénario de Jean Van Hamme, sur « Wayne Shelton ». Avec lequel il continue la route depuis lors...

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

5,99 €