Occupation allemande et justice française : les droits de la puissance occupante sur la justice judiciaire 1940-1944

Note moyenne 
Clément Millon - Occupation allemande et justice française : les droits de la puissance occupante sur la justice judiciaire 1940-1944.
"La plupart des recherches accomplies ces dernières années du point de vue français sur Vichy ont été complétées par des travaux allemands, si... Lire la suite
70,00 €
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 23 avril et le 9 mai

Résumé

"La plupart des recherches accomplies ces dernières années du point de vue français sur Vichy ont été complétées par des travaux allemands, si bien que l'on peut commencer de part et d'autre à comparer les sources d'archives françaises et allemandes ainsi que les différents points de vue. Clément Millon saisit cette chance en présentant dans un premier temps la justice française dans l'état où elle se trouvait face à l'occupation allemande.
Il regarde ensuite du côté allemand pour défricher la diversité déconcertante des organes de la puissance occupante entre 1940 et 1944. (...) il entreprend d'éclairer la manière de fonctionner de la justice française sous occupation allemande des deux côtés, permettant ainsi à son travail d'intégrer également la perspective allemande. (...) Cela voulait dire pour Clément Millon compiler dans un premier temps les sources juridiques du droit national et international de l'occupation, au nombre desquelles figurent l'armistice du 22 juin 1940, la Convention de La Haye et le droit international public commun ainsi que tous les actes juridiques parus dans le Journal officiel du commandement militaire en France.
A quoi s'ajoutent les droits particuliers régionaux de certains départements. (...) Il semble possible, deux générations après les horreurs de la guerre, d'ouvrir les perspectives nationales et de regarder aussi les sources de l'autre côté de chaque frontière. (...) Le travail de Clément Millon est hautement instructif au regard des sources, en particulier celles d'origine allemande, il surmonte d'anciennes prises de position unilatérales et rend possible une plus juste vision de la justice française de ce temps-là, qui alors ne jouait certes qu'un rôle secondaire, néanmoins un rôle, extraordinairement difficile entre résistance et adaptation.

Sommaire

  • L'AFFIRMATION PROGRESSIVE DES DROITS DE LA PUISSANCE OCCUPANTE (MAI 1940 - NOVEMBRE 1942)
    • Le droit de regard des autorités militaires d'occupation (mai 1940 - sept
  • 1942)
    • Le droit de surveillance général (sept
    • 1941 - nov
  • 1942)
  • LA NOUVELLE MISE EN ŒUVRE DES DROITS DE LA PUISSANCE OCCUPANTE
    • La mise en place d'une administration de contrôle (nov
    • 1942 - sept
  • 1943)
    • La tentative de mise sous tutelle des autorités judiciaires françaises (sept
    • 1943 - sept
  • 1944)

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/04/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-247-10547-2
  • EAN
    9782247105472
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    652 pages
  • Poids
    0.928 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,8 cm

Avis libraires et clients

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK