Aperçus sur l'art du jardin paysager. assortis d'une Petite revue de parcs anglais

Note moyenne 
Hermann von Pückler-Muskau et Eryck de Rubercy - Aperçus sur l'art du jardin paysager. assortis d'une Petite revue de parcs anglais.
Conforté dans la passion qu'il portait à l'art des jardins par sa rencontre en 1810 à Weimar avec Goethe, dont le roman Les Affinités électives,... Lire la suite
47,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
Livré chez vous entre le 8 avril et le 10 avril

Résumé

Conforté dans la passion qu'il portait à l'art des jardins par sa rencontre en 1810 à Weimar avec Goethe, dont le roman Les Affinités électives, paru un an plus tôt, marquait le climat d'intérêt, le prince Hermann von Puckler-Musau (1785-1871) eut une importance considérable sur l'art des jardins paysagers au XIXe siècle, qu'il conduisit à son apogée dans l'espace germanique où il conseilla les princes Charles et Guillaume de Prusse (futur empereur). Influencé à l'origine par le dessinateur de parcs Repton, ce " prince parcomane " fut à la fois un praticien (il sut développer une version à grande échelle extrêmement pittoresque du style paysager) et un théoricien émérite (édition en 1834 des Andeutungen über Landschafts-gärtnerei). C'est surtout l'absence de naturel que dénonce ce noble dilettante de l'art des jardins, car il y voit le résultat d'une vision faussée de la nature due à une conception naturaliste peu aboutie. Aussi est-ce à partir de ce concept du naturel dans la reconstruction artificielle du monde végétal qu'Eryck de Rubercy retrace en préambule les différentes conceptions esthétiques du " Paysage formé du parc à l'anglaise " entre le début du XVIIIe siècle et celui du XIXe siècle. Homme de la " nature embellie ", celui que Heine, son ami, désigna comme " le plus fashionable de tous les originaux ", eut bien la vie d'un original parfois jugé excentrique, séducteur amoureux, proche de tout ce que son époque connut de plus illustre (Schinkel et Heine, Bismarck et la reine Victoria, Walter Scott et Alfred de Musset, Béranger et Balzac, Madame Récamier et Chateaubriand, Rossini et Liszt...), et non moins celle d'un extraordinaire voyageur qui sut, en écrivain, raconter ses péripéties et ses souvenirs de voyage en Afrique et au Proche-Orient, loin des sables et des marrais de son Brandebourg pour lesquels il se ruina à trop vouloir les transformer en parcs, qui furent la joie de sa vie - pour le plus grand profit aujourd'hui de tous les amateurs de jardins du monde.

Caractéristiques

  • Date de parution
    22/04/1998
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-252-03168-9
  • EAN
    9782252031681
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    168 pages
  • Poids
    0.93 Kg
  • Dimensions
    20,9 cm × 25,1 cm × 2,1 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Eryck de Rubercy, de formation universitaire en philosophie (esthétique), traducteur, essayiste, est avec Dominique Le Buhan l'auteur des Douze questions posés à Jean Beaufret à propos de Martin Heidegger et le traducteur des essais de Max Kommerell sur Hölderlin. Son goût profond de la poésie l'a amené à publier des traductions de poètes allemands comme celle des poèmes de Maximin de Stefan George, et plus récemment, celle de l'œuvre d'August von Platen. C'est sa relation familière avec la nature dans l'activité de sauvegarde d'un parc paysager qui est à l'origine de la traduction et de la présentation de ce livre de Pückler-Muskau.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Aperçus sur l'art du jardin paysager. assortis d'une Petite revue de parcs anglais est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK