Camille Albert - Une architecture entre éclectisme, historicisme et régionalisme

Note moyenne 
Manolita Fréret-Filippi - Camille Albert - Une architecture entre éclectisme, historicisme et régionalisme.
Ce livre retrace la carrière spectaculaire de Camille Albert, né en 1852 dans les Hautes-Alpes et mort en 1942 à Fécamp, formé à l'Ecole des beaux-arts... Lire la suite
25,35 €
Expédié sous 3 à 7 jours
Livré chez vous entre le 3 avril et le 8 avril

Résumé

Ce livre retrace la carrière spectaculaire de Camille Albert, né en 1852 dans les Hautes-Alpes et mort en 1942 à Fécamp, formé à l'Ecole des beaux-arts de Genève, installé à Paris mais véritablement " lancé " à Fécamp grâce à la confiance que lui ont accordée les édiles locaux, dont l'industriel Alexandre Le Grand, " inventeur " de la Bénédictine, palais-usine, aujourd'hui l'un des monuments les plus visités de France.
L'irrésistible ascension sociale de Camille Albert est également due à son statut d'architecte municipal : auteur de nombreux bâtiments publics et privés, il a recomposé, sous la Troisième République, le paysage urbain de Fécamp et le paysage balnéaire des alentours (villas, châteaux). Ce livre décrit la rencontre de trois personnages aux destinées exceptionnelles : un architecte (Camille Albert), un industriel (Alexandre Le Grand) et un élu local (Charles Le Borgne, maire de Fécamp jusqu'en 1900), dans ce moment particulier de la fin du XIXe siècle et des premières décennies du XXe siècle (1880-1920).
Le " personnage " principal de cet ouvrage est surtout la ville de Fécamp, port maritime, qui a vécu à cette époque une transformation exemplaire. L'iconographie riche en plans et dessins provient de sources inédites pour la plupart, et de fonds privés et publics exceptionnels. Des photographies contemporaines des œuvres de Camille Albert à Fécamp et dans les environs complètent l'illustration de l'ouvrage.

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/02/2009
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-35428-019-2
  • EAN
    9782354280192
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    236 pages
  • Poids
    0.555 Kg
  • Dimensions
    16,5 cm × 22,5 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Manolita Fréret-Filippi

Manolita Fréret-Filippi est historienne et historienne d'art. Elle a soutenu en 2004, sous la direction de François Loyer, sa thèse de doctorat en histoire et civilisation du monde moderne (université de Versailles / Saint-Quentin-en-Yvelines et ENSAV) intitulée " Un historicisme régional sous la IIIe République. Camille Albert (1852-1942), architecte de la ville de Fécamp ". Chargée de mission de 2004 à 2008 pour le secrétariat de la Commission du vieux Paris (DHAAP, mairie de Paris), elle enseigne l'histoire de l'art et de l'architecture depuis 2000, notamment à l'Ecole d'architecture de Normandie et à l'ENS-Cachan, département design.
François Loyer est historien d'art et d'architecture, spécialiste des XIXe et XXe siècles, et directeur honoraire de recherche au CNRS. Il est notamment l'auteur de : Le Siècle de l'Industrie (Skira, 1983), L'Immeuble et la Rue, Paris, XIXe siècle (Hazan, 1987). Histoire de l'architecture française. De la Révolution à nos jours, (Mengès / Caisse Nationale des Monuments Historiques et des Sites, 1999), Le Régionalisme, architecture et identité (Fr.
Loyer et B. Toulier dir., éd. du Patrimoine, 2001).

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK