Catilinaires - Edition latin-français

Note moyenne 
 Cicéron - Catilinaires - Edition latin-français.
Que s'est-il passé à Rome, en 63, sous le consulat de Cicéron ? Si Plutarque, Cicéron, Salluste et Dion Cassius nous ont laissé de nombreux témoignages,... Lire la suite
11,50 €
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 15 juin et le 24 juin
En magasin

Résumé

Que s'est-il passé à Rome, en 63, sous le consulat de Cicéron ? Si Plutarque, Cicéron, Salluste et Dion Cassius nous ont laissé de nombreux témoignages, le débat est loin d'être tranché. Le personnage de Catilina en effet suscité les passions les plus virulentes et les haines les plus coriaces, à commencer par celle de Cicéron. En effet, lorsque ce dernier prononce, en novembre 63, les quatre Catilinaires, le contentieux entre les deux hommes est à son comble.
Par trois fois Catilina s'est présenté aux élections, par trois fois, il a été évincé par Cicéron et ses partisans. Attentats, incendies et levées de troupes se multiplient, tandis que Cicéron échappe de peu à l'assassinat, victime d'un complot dont l'auteur serait Catilina. Si ce dernier parvient à s'enfuir, ses comparses sont condamnés à mort en décembre 63. Notre édition rassemble en un volume ce chef d'œuvre de la littérature politique que sont les Catilinaires.

Caractéristiques

  • Date de parution
    16/11/2012
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-251-80026-4
  • EAN
    9782251800264
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    180 pages
  • Poids
    0.185 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 17,8 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Cicéron

Cicéron (- 106 / - 43), avocat, théoricien de la parole, philosophe et homme politique, est un " monstre sacré " de la littérature latine. Est ici à l'œuvre son génie d'orateur. Même si les discours des Catilinaires furent rédigés trois ans après avoir été prononcés, Cicéron a su conserver tout le feu de l'improvisation. La première Catilinaire, tenue devant les Sénateurs, s'adresse directement à Catilina et l'enjoint de partir.
Le propos de l'orateur est si convaincant que le soir-même Catilina quittait Rome. Devant le peuple au forum, Cicéron justifie sa conduite. La troisième et la quatrième traitent de la peine à appliquer aux complices de Catilina. Les conjurés sont condamnés à mort et Cicéron est salué " Père de la patrie " : la maîtrise, tant rhétorique que politique du consul triomphe. Jean-Noël Robert, latiniste et historien de Rome, a publié aux éditions Les Belles Lettres une quinzaine d'ouvrages sur l'histoire des mentalités dans l'Antiquité romaine, parmi lesquels Les Plaisirs à Rome (1986, nouvelle édition 2005), Rome la gloire et la liberté (2008), Les Romains et la mode (2011) ou L'Empire des loisirs (Signet, 2011).
Il dirige en outre la collection " Realia " et celle des " Guides Belles lettres des civilisations " dans laquelle il a signé deux volumes, Rome et Les Etrusques. Il a également participé à de nombreuses émissions de radio, notamment sur France-Culture.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
11,50 €