Forêts profondes et rois aveugles - Edmond Quinche - Beau Livre

Note moyenne 
Traversée d'ombres et d'apparitions, d'enchevêtrements, d'arbres dansants et de landes à perte de vue, l'oeuvre du peintre, dessinateur et graveur... Lire la suite
39,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 11 juillet et le 12 juillet
En magasin

Résumé

Traversée d'ombres et d'apparitions, d'enchevêtrements, d'arbres dansants et de landes à perte de vue, l'oeuvre du peintre, dessinateur et graveur Edmond Quinche présente deux facettes : l'une naturaliste, l'autre imaginaire. La première s'ouvre aux paysages du pied du Jura et à ceux qui font la splendeur de l'Irlande, sa seconde patrie. Quelques portraits aussi, rares ; et puis des animaux morts, éperviers ou sangliers, qui, sans la moindre morbidité, saisissent le spectateur par leur présence — leur aura.
La seconde facette nous entraîne sur le territoire de l'inconscient : suggestion et affirmation se disputent subtilement pour bouleverser avec une rare puissance poétique le cadre commun de l'espace et du temps. La peinture, elle, s'immisce librement entre naturalisme et imaginaire, comme un écho aux dessins, un accomplissement. Plus de deux cent cinquante dessins et peintures permettent de découvrir dans cet ouvrage l'oeuvre riche et singulière de cet artiste discret, devenu l'un des grands dessinateurs de notre temps.

Caractéristiques

  • Date de parution
    02/05/2019
  • Editeur
  • ISBN
    979-10-90875-73-9
  • EAN
    9791090875739
  • Format
    Beau Livre
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    335 pages
  • Poids
    2.18 Kg
  • Dimensions
    25,0 cm × 30,9 cm × 3,9 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Né le 15 septembre 1942 à Zurich d'un père suisse et d'une mère allemande, Edmond Quinche passe ses premières années en Suisse alémanique où son père tient une boucherie. Il a neuf ans lorsque sa famille s'établit dans le canton de Vaud. A Lausanne, il entre à l'Ecole des beaux-arts où il suit les cours de Jacques Berger et d'Albert-Edgar Yersin. Dès 1961, il s'intéresse à la lithographie, technique qu'il approfondit aux côtés de Pietro Sarto, à l'Atelier de taille-douce et de lithographie de Villette, qui deviendra l'Atelier de Saint-Prex.
En 1965, il part pour l'Irlande, où le rejoint bientôt Elisabeth Pilloud, dite " Zaza ", qu'il épouse une année plus tard et qui lui donnera quatre enfants. Jusqu'en 1971, il partage son temps entre la Suisse et l'Irlande. A Saint-Prex, il imprime notamment les planches d'Albert Flocon, de Jean Lecoultre et de Pierre Tal-Coat, avec lesquels il tisse une profonde amitié. Parallèlement à son métier d'imprimeur-lithographe, il poursuit une oeuvre personnelle qu'il expose avec parcimonie.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

39,00 €