Il faut savoir me remettre à ma place - Grand Format

Note moyenne 
Yves Martin - Il faut savoir me remettre à ma place.
Il serait téméraire de réduire Yves Martin au seul piéton de Paris sous l'égide de Léon-Paul Fargue, Francis Carco, André Hardellet ou André Héléna.... Lire la suite
13,70 €
Actuellement indisponible

Résumé

Il serait téméraire de réduire Yves Martin au seul piéton de Paris sous l'égide de Léon-Paul Fargue, Francis Carco, André Hardellet ou André Héléna. Non pas que Martin n'ait battu le pavé parisien, de jour et de nuit, mais parce que, à sa manière inimitable, il cadence, syncope autrement, monte ses textes comme autant d'images d'un film. Il nourrit de magie les instants contrastés de la vie qui s'écoulent. Son œil enregistre ce que l'existence prend jour après jour. Une fois encore Yves Martin épaule et tire une série de portraits du temps qui passe. Il faut savoir me remettre à ma place est une suite de " hasards soigneusement ajustés derrière votre dos, de profil, de face, un ennemi imparable ". Incohérence de l'écrivain ? Pas du tout, parce que le livre des grandes heures creuses et des heures glorieuses ne se constitue que par des imprévus et des coq-à-l'âne.

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/11/1999
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-86274-705-X
  • EAN
    9782862747057
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    198 pages
  • Poids
    0.265 Kg
  • Dimensions
    14,1 cm × 21,0 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Yves Martin

Yves Martin (1936-1999), a publié ses premiers poèmes sous le titre Le partisan en 1964. Suivront Poèmes courts suivis d'un long (1969) ; un recueil de nouvelles, Je rêverai encore (1978) ; des poèmes encore, Je fais bouillir mon vin, De la rue elle crie (1982), L'enfant démesuré (1983), Mr William (1985). Yves Martin a obtenu en 1991 le Prix Apollinaire pour l'ensemble de son œuvre, le Grand Prix de la Société des Gens de Lettres en 1996 pour Le manège des mélancolies et le Prix Sylvie Genevois en 1998 pour Le cinéma français 1946 - 1966. Un jeune homme au fil des vagues.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK