L'âge de l'inscription - La rhétorique du monument en Europe du XVe au XVIIe siècle

Note moyenne 
Florence Vuilleumier Laurens et Pierre Laurens - L'âge de l'inscription - La rhétorique du monument en Europe du XVe au XVIIe siècle.
La redécouverte et l'étude, au seuil de l'âge moderne, des monuments antiques avec leurs épigraphes en belles capitales romaines, n'ont pas seulement... Lire la suite
55,00 €
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 23 avril et le 28 avril

Résumé

La redécouverte et l'étude, au seuil de l'âge moderne, des monuments antiques avec leurs épigraphes en belles capitales romaines, n'ont pas seulement satisfait le plaisir de la chasse et de la collection et nourri en profondeur la connaissance de tous les secteurs du monde ancien, mais elles ont déclenché une véritable vogue en même temps qu'un spectaculaire renouvellement de la forme inscriptionnelle, tant chez les particuliers qu'entre les mains des Etats souverains, à Rome d'abord, puis dans les cours princières d'Europe, tant sur les monuments que sur les supports plus légers des fêtes éphémères (entrées royales et funérailles princières), avant d'envahir le livre lui-même, dépositaire d'un nouveau genre littéraire, l'elogium, intermédiaire entre prose et poésie : non répétition mais interprétation originale du modèle antique, accompagnée et surveillée par les recherches sur la forme et la mise en page de la lettre et productrice de deux grands débats : le premier, sur le style de l'inscription, qui oppose de part et d'autre des Alpes une esthétique de la magnificence à une esthétique de la gravité, le second, le plus riche de conséquences, symbolisé par la substitution du français au latin sous les tableaux historiques de Charles Le Brun dans la Grande Galerie de Versailles. Ce dernier épisode, en fermant une époque et en ouvrant une nouvelle ère de l'inscription, justifie l'arc chronologique défini par les auteurs, en même temps qu'il illustre de façon éclatante les interfaces multiples d'un objet situé au croisement de disciplines multiples, histoire, politique, rhétorique, histoire de l'écriture, histoire de l'art.

Caractéristiques

  • Date de parution
    14/04/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-251-44386-7
  • EAN
    9782251443867
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    290 pages
  • Poids
    0.705 Kg
  • Dimensions
    22,5 cm × 24,0 cm × 1,9 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Florence Vuilleumier Laurens, professeur à l'université européenne de Bretagne (Brest), est l'auteur de La Raison des figures symboliques à la Renaissance et à l'âge classique (prix Bordin 2002 de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres). Pierre Laurens, professeur émérite à la Sorbonne, correspondant de l'Institut, est connu pour ses travaux sur l'épigramme grecque, romaine et humaniste (L'Abeille dans l'ambre, 1989) comme sur la littérature latine de la Renaissance (La Dernière Muse latine, 2008).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

L'âge de l'inscription - La rhétorique du monument en Europe du XVe au XVIIe siècle est également présent dans les rayons

55,00 €