L'androna Islamica - La religion contra la vida

Edition bilingue français-occitan

Michel Onfray

(Préfacier)

,

Sèrgi Viaule

(Traducteur)

Note moyenne 
Hamid Zanaz - L'androna Islamica - La religion contra la vida.
En France comme en Occitanie, critiquer le christianisme passe pour être progressiste. Par contre, dès que l’on touche à l’islam ou à la religion... Lire la suite
14,95 €
Actuellement indisponible

Résumé

En France comme en Occitanie, critiquer le christianisme passe pour être progressiste. Par contre, dès que l’on touche à l’islam ou à la religion juive, il en va autrement. Les accusations d’islamophobie, de racisme et d’antisémitisme pleuvent drues. Dans le paysage bétonné de la critique à géométrie variable du fait religieux, les libertaires, ces mécréants qui n’ont «ni dieu ni maître» font, une fois de plus, désordre.
Disons-le tout de go, ce livre s’oppose à l’idéologie islamique comme aucun livre ne le fît jusqu’à maintenant. La critique y est sans insulte, mais radicale, totale et implacable. Elle a la précision du scalpel entre les mains d’un médecin légiste autopsiant un cadavre. Certainement que quelques bonnes âmes, ne connaissant rien à l’islam, ne manqueront pas de trouver le propos excessif. Pour autant, pour les défenseurs des droits humains, pour les démocrates et les esprits libres, critiquer aujourd’hui l’islam en Europe et partout ailleurs, relève du devoir.
Comme le dit si bien l’auteur, il est impératif d’appeler un chameau, un chameau. Donc, il convient de rappeler aux partisans de l’amputation, de la circoncision, d’un statut inhumain pour les femmes, etc, ce qu’ils sont : c’est à dire des obscurantistes religieux et des fascistes.

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/04/2016
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-8240-0654-3
  • EAN
    9782824006543
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    168 pages
  • Poids
    0.265 Kg
  • Dimensions
    14,8 cm × 21,0 cm × 0,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Hamid Zanaz

Hamid Zanaz est un citoyen du monde né arabe en Algérie. Jusqu’en 1989 il enseigna la philosophie (en arabe) à la faculté d’Alger. Condamné par les islamistes, il quitta l’enseignement pour travailler dans la presse indépendante. Il est actuellement réfugié en Europe et ce, depuis 1993.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés