L'inconnu dans la maison - Richard de Mediavilla, les franciscains et la Vierge Marie à la fin du XIIIe siècle

Note moyenne 
Alain Boureau - L'inconnu dans la maison - Richard de Mediavilla, les franciscains et la Vierge Marie à la fin du XIIIe siècle.
Brusquement, en moins de dix ans, entre 1290 et 1300, la dévotion à la Vierge Marie a pris un tour nouveau en Occident. On connaît le rôle de Duns... Lire la suite
33,00 €
Expédié sous 3 à 7 jours
Livré chez vous entre le 14 avril et le 16 avril

Résumé

Brusquement, en moins de dix ans, entre 1290 et 1300, la dévotion à la Vierge Marie a pris un tour nouveau en Occident. On connaît le rôle de Duns Scot dans la formulation d'un dogme nouveau, celui de l'Immaculée Conception de Marie, vers 1298, préparée, selon l'auteur, dès 1292, chez Henri de Gand. Le présent livre insère entre ces deux moments celui d'une évocation du miracle de Notre-Dame de Lorette, du transport surnaturel de la maison de la Vierge de Palestine en Occident, que l'on trouverait dans les Quodlibeta du franciscain Richard de Mediavilla. Ce dernier aurait raisonné sur ce miracle marial, daté des années 1290 par les premiers récits de la fin du XVe siècle. Cette allusion impliquait de rajeunir de dix ans le recueil quodlibétique qui évoquait indirectement le miracle. L'enquête qui aboutit à ce résultat saisit du même coup les positions originales de Mediavilla en matière de fiscalité, de physique, d'anthropologie, de liturgie et d'éducation princière dans un grand débat franciscain. La rectification des dates d'activité de Mediavilla modifie la portée de son oeuvre : il devient l'un des pionniers du grand tournant de la pensée qui apparaît chez Duns Scot et chez Ockham. Cette rectification correspond de près à un contenu nouveau. Bien des concepts de Duns Scot s'éclairent par la lecture des tentatives tâtonnantes de Richard. A côté d'un aspect pré-scotiste, le texte offre des jalons originaux en direction du nominalisme et d'un certain matérialisme. Un des bénéfices d'une meilleure connaissance des textes de Mediavilla serait de combler un vide de l'histoire de la pensée et de rompre avec l'image intimidante de certains penseurs, isolés dans leur découverte soudaine.

Sommaire

  • UNE MAISON MOBILE
  • PORTRAIT D'UN INCONNU
  • LA QUESTION DE LA PENITENCE
  • LA FEVE ET LA MEULE
  • LE PRINCE NAPOLITAIN FACE AU DOCTEUR PICARD
  • RICHARD DE MEDIAVILLA, BONIFACE VIII ET LES CHOSES
  • UN PARLEMENT FRANCISCAIN ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    04/02/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-251-38103-9
  • EAN
    9782251381039
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    217 pages
  • Poids
    0.3 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 21,5 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Alain Boureau

Alain Boureau, directeur d'études à l'EHESS, est médiéviste. Parmi ses derniers ouvrages aux Belles Lettres : La Religion de l'Etat. La construction de la République étatique dans le discours théologique de l'Occident médiéval (1250-1350), (La raison scolastique I), (2006), L'Empire du livre. Pour une histoire du savoir scolastique (1200-1380), (La raison scolastique II), (2007), De vagues individus. La condition humaine dans la pensée scolastique, (La raison scolastique III), (2008). Théologie, science et censure au XIIIe siècle. Le cas de Jean Peckham (édition revue, 2008).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK