Le grand livre des voiles et des gréements - Beau Livre

Note moyenne 
Le mot gréement ne désigne pas et n'a jamais désigné un bateau, fût-il vieux... Le gréement, pour un marin, c'est l'ensemble des voiles, espars... Lire la suite
45,50 €
Actuellement indisponible

Résumé

Le mot gréement ne désigne pas et n'a jamais désigné un bateau, fût-il vieux... Le gréement, pour un marin, c'est l'ensemble des voiles, espars (mâts, vergues), cordages (manoeuvres dormantes ou courantes) et poulies qui assurent la propulsion du navire. Gréer un bateau, c'est disposer tous ces éléments le plus harmonieusement possible en vue de la pratique d'un métier donné, ou de la navigation dans une région bien précise. Et chaque combinaison singulière a son nom. On dit ainsi d'un grand voilier qu'il est gréé en quatre-mâts barque. Pourquoi barque ? Pourquoi de paisibles caboteurs de Méditerranée sont-ils qualifiés de bombardes ? Comment sont nés, comment ont évolué les différents types de gréements ? Pourquoi tel gréement est-il réputé plus économique par les armateurs ? Brigantin, balancelle, chébec, caïque, galion, hourque... anciens et poétiques, les noms des gréements évoqués dans ce livre nous font rêver. Mais la poésie du langage maritime est toute d'exactitude et d'exhaustivité. Aucun mot ne doit manquer ou prêter à confusion dans l'action de la manoeuvre, sous peine de danger immédiat pour le navire et son équipage. Aucune hésitation n'est possible lorsqu'on doit identifier et nommer le type de bâtiment qui apparaît à l'horizon. Menace ? Est-ce une rapide felouque à l'étrave acérée, aux voiles latines aiguës, bordant vingt rames ? Est-ce au contraire une flûte pansue, ou un grand kof à livardes, une " boîte à beurre ", comme disent eux-mêmes les Hollandais ? Cet ouvrage se veut d'abord modeste. Tout en lui donnant l'esthétique d'un beau livre, on lui a gardé le caractère didactique d'un guide. Néanmoins, on a tenté d'élargir son propos en lui donnant deux dimensions supplémentaires. L'une, géographique, vous permettra de naviguer au-delà des rivages européens et de découvrir des voilures inédites. L'autre, historique, vous entraînera jusqu'aux origines connues de la navigation à voile, vers 3100 av. jC. Comme il n'était pas possible de développer, en un seul volume, une histoire globale des gréements, cet ouvrage est logiquement consacré aux gréements originels, à ceux qui ont donné naissance à tous les autres, et qu'on peut qualifier de Gréements premiers : la Voile Carrée - celle des bateaux vikings et des grands cinq-mâts long-courriers -, la voile à perches et son dérivé, la Voile à Livarde - allant de l'Optimist à la barge de la Tamise - ; enfin, la Voile Latine, dont la nature est différente, mais qui est elle aussi d'origine très ancienne : elle a donné de splendides navires comme les chébecs corsaires ou les caravelles portugaises.

Caractéristiques

  • Date de parution
    14/10/2009
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-35357-043-0
  • EAN
    9782353570430
  • Format
    Beau Livre
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    223 pages
  • Poids
    2.36 Kg
  • Dimensions
    27,4 cm × 37,0 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Le grand livre des voiles et des gréements est également présent dans les rayons

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK