Le Rêve d'une chose - Poche

Note moyenne 
Pier Paolo Pasolini - Le Rêve d'une chose.
Nini Infant, Eligio Pereisson et Milio Bortolus se lient d'amitié pendant la fête du lundi de Pâques 1948, dans un village du Frioul. Ils se sont rencontrés... Lire la suite
8,90 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 19 mai et le 20 mai
En magasin

Résumé

Nini Infant, Eligio Pereisson et Milio Bortolus se lient d'amitié pendant la fête du lundi de Pâques 1948, dans un village du Frioul. Ils se sont rencontrés sous le signe de l'ivresse, ils se retrouveront plus tard sous celui des illusions perdues : Nini et Eligio reviennent de Yougoslavie, Milio de Suisse. La nostalgie de l'Italie et la faim les ont fait rentrer au pays. Ils participent aux manifestations organisées par les communistes contre les grands propriétaires terriens, remportent une victoire provisoire et vivent ainsi une alternance de moments de joie et de drame. Avec eux et la famille Faedis, avec les histoires d'amour et les deuils, c'est une double chronique que Pasolini nous livre - celle des petites gens du Frioul, celle de la jeunesse, habitée par un rêve imprécis : le rêve d'une chose.

Caractéristiques

  • Date de parution
    11/05/1988
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-07-071296-6
  • EAN
    9782070712960
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    213 pages
  • Poids
    0.215 Kg
  • Dimensions
    13,0 cm × 19,0 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Pier Paolo Pasolini

Pier Paolo Pasolini est né le 5 mars 1922 à Bologne. Fils d'officier, il ne cesse toute sa jeunesse de passer de ville en ville : Bologne, Parme, Belluno, Crémone, Reggio nell'Emilia, puis Bologne encore où il fréquente l'université. En 1943, il doit partir pour Casarsa, dans le Frioul, le pays de sa mère, où il restera jusqu'en 1949. C'est là qu'il commence à écrire. Il s'établit ensuite à Rome, dernière adaptation à un milieu nouveau - celui du peuple romain et du sous-prolétariat des faubourgs.
Il y dirige ensuite la revue Nuovi argomenti avec Alberto Moravia qui le considérait, dès la fin des années 50, comme le plus grand poète italien de sa génération. Auteur de poèmes, de romans, de récits, de traductions libres de Plaute et d'Eschyle, Pasolini, qui avait collaboré à de nombreux scénarios, est devenu réalisateur relativement tard : entre Accatone (1961) et Salo ou Les Cent Vingt Journées de Sodome, il aura réalisé dix-huit films.
Il est mort le 2 novembre 1975, assassiné par un voyou dans un terrain vague de la banlieue romaine.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

8,90 €