Le sourire des enfants morts

Note moyenne 
Nicolas d' Estienne d'Orves - Le sourire des enfants morts.
Le sourire des enfants morts, la nouvelle-titre, est en fait un court roman en 15 chapitres. Un journaliste raté, quadragénaire et marié à une " executive... Lire la suite
13,20 €
Actuellement indisponible

Résumé

Le sourire des enfants morts, la nouvelle-titre, est en fait un court roman en 15 chapitres. Un journaliste raté, quadragénaire et marié à une " executive woman " qui a brillamment réussi dans la pub, trouve une échappatoire à une vie professionnelle et familiale peu exaltante dans la fréquentation d'un libraire d'occasion bon vivant et " politiquement très incorrect ". Un jour, son vieil ami lui transmet un curieux livre, qui va l'entraîner dans un Paris inconnu à la recherche de huit mystérieux tableaux et... dans une dangereuse aventure où il va être (se croire ?) victime d'une vaste conspiration occulte. Un extraordinaire mélange de fantastique, d'ésotérisme et d'horreur avec, en contrepoint, une savoureuse évocation des mœurs d'une certaine bourgeoisie branchée. Le second ensemble du recueil est une effroyable " trilogie utérine ", intitulée La Sainte Famille, avec règlement de comptes freudien, sous forme de massacre, fantasmes incestueux et abominations médicales entourant la naissance d'un supposé bébé... Dans les autres nouvelles, plus courtes mais tout aussi horribles et/ou savoureuses, on trouve, entre autres, un gastronome qui a sans doute trouvé une solution aux problèmes posés de nos jours aux consommateurs de viande, mais que ses goûts culinaires hors du commun conduisent inexorablement vers un ultime et épouvantable festin... Une hostie qui parle à la chaisière de l'église d'un village du centre de la France, ce qui va provoquer la fin littéralement diluvienne de huit vieilles bigotes... Hitler, qui se trouve connaître une fin plus tardive, mais beaucoup plus ignominieuse que celle attestée par les livres d'Histoire... Remarquablement construits, témoignant souvent d'un subtil " art de la chute ", ces récits et nouvelles révèlent un véritable écrivain dont l'imaginaire totalement personnel, où s'enchevêtrent fantastique, horreur, ésotérisme, obsessions morbides et humour sarcastique, est servi par une écriture déjà maîtrisée, riche en trouvailles et images originales.

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/04/2001
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-251-77160-3
  • EAN
    9782251771601
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    189 pages
  • Poids
    0.265 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 21,5 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Nicolas d' Estienne d'Orves

Nicolas d'Estienne-d'Orves est né à Neuilly-sur-Seine en 1974. Après des études de lettres (licence et maîtrise), il prépare un doctorat de littérature comparée à la Sorbonne. Passionné par l'opéra, il effectue différents stages de mise en scène, entre autres à l'Opéra Comique et aux Chorégies d'orange, de 1994 à 1996. Depuis 1996, il est critique musical et littéraire au Spectacle du Monde et, depuis 1997, il collabore au Figaro littéraire. Le Sourire des enfants morts est son premier livre.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK