Lee Chang-Dong - Grand Format

Note moyenne 
L'oeuvre de Lee Chang Dong interroge le statut du voir et de l'invisible dans un monde contemporain saturé d'images et d'informations qui oscille entre... Lire la suite
35,00 €
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 24 avril et le 28 avril

Résumé

L'oeuvre de Lee Chang Dong interroge le statut du voir et de l'invisible dans un monde contemporain saturé d'images et d'informations qui oscille entre réalité et fantasme, histoire et fiction. Un cinéma qui explore l'esthétique de la disparition par le hors-champ de l'image sur fond de critique sociale et politique, de la mémoire oubliée de l'homme à son Histoire ou à la Nature. Des images "perceptives" qui invitent à l'empathie à travers de jeunes adultes qui louvoient avec leur désespoir existentiel dans ce monde dont ils sont captifs, l'espoir en berne malgré leur rage.
Un cinéma qui se joue aussi des catégories cinématographiques avec des histoires emboitées par la recréation de durées différées dans la narration ou glissées dans la bande son. Entre fiction et témoignage documentaire sur notre époque, Lee Chang-dong invente un régime d'images qui en appelle à la perception et à l'imagination en sollicitant les images mentales (invisibles) du spectateur. Un retour de mémoire pour percevoir "ce quelque chose" qui ferait vibrer les contours du réel d'un monde contemporain en cours d'évaporation et de disparition dans le virtuel.

Caractéristiques

  • Date de parution
    02/09/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-914563-91-8
  • EAN
    9782914563918
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    128 pages
  • Poids
    0.63 Kg
  • Dimensions
    21,5 cm × 27,5 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Lee Chang-dong a connu le succès comme écrivain avant de passer derrière la caméra. Ce sera Green Fish (1997)- Peppermint Candy (2000) - Oasis (2002) - Secret Sunshine (2007)- Poetry (2010) - Burning (2018, en sélection officielle du Festival de Cannes). Véronique Bergen est philosophe et écrivaine. Son travail porte sur des questions esthétiques où elle explore, entre autres, les axes de l'Histoire des oubliés, de la résistance, de la mémoire.
Elle collabore à diverses revues dont Art Press et L'Art même. Jean-Philippe Cazier est écrivain et critique, co-rédacteur en chef du magazine Diacritik. Il est l'auteur, entre autres, de Théorie des Multirêves paru aux éditions Dis Voir, 2017. Antoine Coppola est cinéaste et maître de conférence en cinéma à l'université Sungkyunkwan de Séoul. Auparavant, il a aussi enseigné l'histoire et l'esthétique du film à la KNUA (K'Arts), Université nationale des arts de Corée.
Critique pour KBS World International depuis 2010, il a été conseiller à la Semaine Internationale de la critique de Cannes et au San Sebastian International Film Festival. Il est l'auteur de Cinéma Asiatique (Harmattan) et de nombreux articles sur le cinéma coréen pour Asialyst et Esprit.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

35,00 €