Les années anglaises - Grand Format

Note moyenne 
Elias Canetti - Les années anglaises.
Après les trois volets de son autobiographie - La langue sauvée, Le flambeau dans l'oreille et Jeux de regard -, Elias Canetti, prix Nobel de littérature... Lire la suite
21,80 €
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 12 mars et le 17 mars
En magasin

Résumé

Après les trois volets de son autobiographie - La langue sauvée, Le flambeau dans l'oreille et Jeux de regard -, Elias Canetti, prix Nobel de littérature et témoin majeur du XXe siècle, s'est penché sur ses " années anglaises ". Rassemblée et ordonnée après sa mort en 1994 à l'instigation de sa fille, cette suite fragmentaire et inachevée de l'" Histoire d'une vie " mêle journal intime et galerie de portraits. Emigré à Londres dès 1939 avec sa femme Veza, Canetti se fait le témoin de l'Histoire et brosse un brillant panorama de la vie britannique pendant et après la guerre. De l'aristocrate au balayeur des rues, il observe avec curiosité les mœurs et le caractère des Anglais, peinant lui-même à s'intégrer dans ce monde dont il dénonce la suffisance et la froideur sous le masque de la courtoisie. Gens de lettres, savants, historiens, politiciens sont croqués avec une causticité redoutable, comme T.S. Eliot, Iris Murdoch ou Margaret Thatcher. Mais Canetti côtoie également, avec plus de bonheur Kokoschka, Bertrand Russell ou Anna Mahler, et se fait une poignée d'amis précieux, Anglais ou Viennois émigrés comme lui. Outre leur intérêt documentaire, ces réflexions et ces portraits reflètent la personnalité profonde et secrète de l'auteur de Masse et puissance, œuvre majeure dont il entreprend la rédaction à Amersham pendant le Blitz.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/04/2005
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-226-15963-0
  • EAN
    9782226159632
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    341 pages
  • Poids
    0.4 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 20,0 cm × 3,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Elias Canetti

Romancier, poète, dramaturge, essayiste, historien et critique littéraire, Elias Canetti est né en 1905, en Bulgarie, d'une famille séfarade d'origine espagnole. Après la mort de son père, il parcourt l'Europe Zurich, Francfort, Vienne, où il fait ses études avant d'émigrer à Londres en 1939, où il résidera jusqu'en 1971. Il choisit alors de vivre à nouveau à Zurich, " le paradis perdu " de son adolescence mais également le territoire de la " langue sauvée ", l'allemand, que sa mère lui avait appris par amour de la Vienne impériale. Il y mourra en 1994. Homme de toutes les langues, véritable " conscience européenne ", Canetti reçoit le prix Nobel de littérature en 1981. Parmi son œuvre, constituée de journaux, carnets de notes et récits de voyage, son autobiographie et deux ouvrages majeurs illustrent la démarche et la pensée de cet intellectuel engagé et exigeant : Autodafé, son unique roman, et Masse et puissance, le livre de sa vie, œuvre magistrale et inclassable, consacrée à la culture de masse et aux rapports entre pouvoir et mort.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Furet.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
21,80 €