Les Procès de l'art - Petites histoires de l'art et grandes affaires de droit

Céline Delavaux

,

Marie-Hélène Vignes

Note moyenne 
Une enquête passionnante dans les coulisses de l'art ! Qu'est-ce qu'un auteur ? Qu'est-ce qu'une oeuvre d'art ? Comment distinguer le faux de l'authentique... Lire la suite
32,00 €
Définitivement indisponible

Résumé

Une enquête passionnante dans les coulisses de l'art ! Qu'est-ce qu'un auteur ? Qu'est-ce qu'une oeuvre d'art ? Comment distinguer le faux de l'authentique ? Peut-on librement copier, reproduire ou modifier un tableau ? Un ready-made est-il une oeuvre d'art ? À ces grandes questions esthétiques et philosophiques, il existe des réponses... juridiques ! Plusieurs procès ont en effet dû trancher ses problèmes, à partir de cas souvent surprenants.
Les empaquetages de Christo sont-ils des oeuvres protégeables ? Le peintre Whistler pouvait-il refuser de livrer une oeuvre commandée ? A-t-on le droit d'embrasser un tableau de Cy Twombly ? À partir d'une sélection d'affaires, célèbres ou méconnues, cet ouvrage montre comment le droit est amené à donner sa propre définition de l'art.

Caractéristiques

  • Date de parution
    04/12/2013
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-35832-075-7
  • EAN
    9782358320757
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    352 pages
  • Poids
    1.03 Kg
  • Dimensions
    19,2 cm × 25,0 cm × 2,4 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Loin du secret des ateliers ou de la reconnaissance des musées, quand l'oeuvre devient l'héroïne des prétoires, quel regard porte la justice sur le geste artistique, son sens et ses limites ? Si les tribunaux sont les reflets de leur époque, leurs jugements en matière d'art répondent toujours à d'étonnantes questions, qu'il s'agisse de création, de commerce, ou encore de la capacité de l'art à transgresser les normes.
Les empaquetages de Christo sont-ils des oeuvres protégeables ? Le peintre Whistler pouvait-il refuser de livrer un tableau commandé et déjà payé ? Une jeune femme avait-elle le droit d'embrasser un monochrome de Twombly ? L'art peut-il librement s'emparer des symboles religieux à des fins publicitaires ? Peut-on légitimer l'exposition publique de cadavres humains ? Nourris d'archives inédites, Les Procès de l'art parcourent des siècles de création, de Véronèse à Dan Flavin, en passant par Poussin, Renoir ou Magritte.
Au fil de ces affaires, les "règles de l'art" qui se dessinent peu à peu, confèrent un statut particulier à l'oeuvre et à l'artiste. Qu'est-ce qu'un auteur ? Qu'est-ce qu'une oeuvre ? Que sont le faux, l'originalité, l'authenticité ? A ces grandes questions esthétiques et philosophiques, il existe des réponses... juridiques.

À propos des auteurs

Céline Delavaux a rédigé une thèse de doctorat sur Dubuffet et l'art brut, les enjeux d'un discours. Elle écrit pour les revues Cassandre et Dada, et a déjà publié Dubuffet (2008) et Art Brut (2009) (coll. "L'Art & la manière"), Art contemporain (2009), L'Art brut, un fantasme de peintre (2010) et Design (2011) aux éditions Palette. Marie-Hélène Vignes est avocate associée au cabinet Gô Associés, où elle est spécialiste du droit de la propriété intellectuelle.
Elle est aussi maître de conférences à l'université Paris III, où elle enseigne le droit d'auteur.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Les Procès de l'art - Petites histoires de l'art et grandes affaires de droit est également présent dans les rayons