Les théories de la fécondité

Collectif

Note moyenne 
Henri Leridon - Les théories de la fécondité.
Toute réflexion sur le devenir d’une société humaine passe par une analyse de ses capacités à se reproduire et à assurer le maintien ou la croissance... Lire la suite
22,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 22 octobre et le 27 octobre

Résumé

Toute réflexion sur le devenir d’une société humaine passe par une analyse de ses capacités à se reproduire et à assurer le maintien ou la croissance de sa population. Ces questions ont longtemps été le propre des philosophes ou relevaient de la morale, de la religion ou de la politique. A partir du XIXe siècle, on voit apparaître une théorisation de la fécondité, notamment à travers Malthus et son Essai sur le principe de population.
La transition démographique des pays européens et les transformations sociales et économiques qui l’accompagnent, induisent de nouveaux comportements démographiques qui appellent de nouvelles formulations théoriques. Le développement des données statistiques a permis de rationaliser l’analyse de ces comportements et de les mesurer à travers différents indicateurs, pour tenter d’expliquer la baisse de la fécondité, tant au niveau individuel que général.
Mais les indicateurs ne suffisent pas : il faut les resituer dans leur contexte. Historiens, anthropologues, sociologues, économistes ont, par leurs différents apports, amélioré l’édifice théorique en cherchant à expliquer les comportements familiaux : structures sociales et culturelles, choix économiques, évolutions historiques et adaptations des populations ont influencé les décisions en matière de fécondité.
Autant d’aspects théoriques qui sont ici mis en lumière à travers une sélection de textes dont les analyses ont été déterminantes pour l’évolution et la connaissance de la discipline.

Sommaire

  • LES PRECURSEURS
    • De la contrainte morale, et de l'obligation qui nous est imposée de pratiquer cette vertu
    • Nouveau principe de population
    • Les trois théories principales de la population
  • CADRES ANALYTIQUES STRUCTURES
    • Structure sociale et fécondité : un cadre analytique
    • La fécondité naturelle - observations, théorie, résultats
    • La transition démographique reconsidérée
  • CADRES THEORIQUES THEMATIQUES
    • Deux motivations successives du déclin de la fécondité en Occident
    • La théorie des flux de richesses appliquée à la baisse de la fécondité
    • Les facteurs institutionnels de l'évolution de la fécondité

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/12/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7332-2024-5
  • EAN
    9782733220245
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    510 pages
  • Poids
    0.894 Kg
  • Dimensions
    15,6 cm × 24,4 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Henri Leridon

Henri Leridon est directeur de recherche émérite à l’Ined. Spécialiste des questions de fécondité, il travaille sur tous les sujets touchant à la reproduction humaine, l’infertilité, la contraception, la sexualité, en relation avec la dynamique des populations.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

22,00 €